• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Calais Parc vient concurrencer le projet de parc d'attractions Spyland à Calais

Une attraction de Calais Parc sur la thématique Jules Verne
Une attraction de Calais Parc sur la thématique Jules Verne

Un deuxième projet de parc d'attractions vient désormais concurrencer le projet Spyland à Calais. Moins cher, davantage "fédérateur" estime Calais promotion. Une décision pourrait être prise d'ici la fin juin. 

Par France 3 Nord Pas-de-Calais web

Le projet Spyland, sur le thème de l'espionnage, peut-être moins porteur auprès d'un public féminin et familial, aurait-il perdu du terrain ?

Ce mardi 20 mai, une conférence de presse était tenue par Calais promotion, pour faire le point sur l'avancée des projets d'aménagement de la zone du Virval à Calais. 

Après Spyland, un second projet a été présenté aujourd'hui. Il s'agit d'un parc familial autour de l'aventure. Trente-deux attractions, dont une petite quinzaine à l'intérieur. Avec six univers : Jules Verne, la mer, la science-fiction, les mangas, l'héroïc-­fantasy, les grandes aventures. Avec un public européen visé estimé à 1,5 million de personnes par an. 

Son coût 350 millions d'euros hôtellerie comprise. A mettre dans la balance avec les 500 millions d'euros de Spyland.

Natacha Bouchart, présidente de Calais Promotion, et maire de Calais indique que « Calais a maintenant deux projets de parcs très différents. Le territoire choisira le moment venu celui qui lui paraîtra le plus pertinent et réaliste. »

Le parc, Spyland ou Calais Parc, devrait voir le jour à l'horizon 2018. Mille emplois directs et indirects suivraient. Il se situera sur la zone du Virval et/ou sur le Turquerie de l'autre côté de l'A16. 

Sur le même sujet

Tribune Nord. La Ligue 1 (presque) au bout des pieds du RC Lens ?

Les + Lus