• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Club “DSK“ en Belgique de ”Dodo la Saumure”: audience fixée au 25 juin

Le club de Dodo la Saumure nommé DSK, à Blaton en Belgique.
Le club de Dodo la Saumure nommé DSK, à Blaton en Belgique.

Le tribunal de Tournai (Belgique) a fixé mercredi au 25 juin l'examen de la requête en référé de Dominique Strauss-Kahn contre l'utilisation de ses initiales DSK par Dominique Alderweireld, alias "Dodo la Saumure", pour son nouveau "bar à hôtesses", avant un jugement attendu en 2015.

Par AFP

Les avocats des deux parties présenteront leurs arguments le 25 juin avant que le tribunal ne juge sur le fond lors d'une audience fixée au 5 février 2015, selon l'agence Belga. Dominique Strauss-Kahn avait saisi le 30 avril la justice belge afin de tenter d'interdire à Dominique Alderweireld de faire usage des lettres DSK pour nommer son nouvel établissement, ouvert à Blaton, près de la frontière franco-belge. Ces initiales, "qui l'identifient aux yeux de tous", ont été choisies "à dessein" par M. Alderweireld, selon les avocats de l'ancien patron du FMI.

Les avocats de "Dodo la Saumure" soutiennent que M. Strauss-Kahn ne peut se prévaloir d'être le propriétaire de cet acronyme, qui signifie aussi "Dodo Sex Klub" ou "Dodo Saumure Klub", le dernier nom donné à l'établissement. Cette polémique "me fait de la pub" et "on verra s'ils (les avocats de Dominique
Strauss-Kahn, ndlr) ont gain de cause en Belgique. Ils sont loin d'être sûrs de gagner
", avait réagi "Dodo la Saumure" au moment de l'annonce du dépôt de plainte.

Renvoyé en correctionnelle aux côtés de 13 autres prévenus, dont DSK, dans l'affaire de proxénétisme dite du Carlton de Lille, "Dodo la Saumure", Français de 64 ans, a toujours nié avoir fourni des prostituées à l'ancien patron du FMI.

A lire aussi

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus