Cet article date de plus de 7 ans

Rouvroy : les habitants se mobilisent pour le bébé retrouvé dans une poubelle

Une vague de solidarité submerge la mairie depuis la diffusion de cette dramatique histoire. Les gens veulent donner des jouets, des vêtements et se proposent d'adopter l'enfant retrouvé dans une poubelle de Rouvroy.
La poubelle de Rouvroy où a été retrouvé le bébé
La poubelle de Rouvroy où a été retrouvé le bébé © MAXPPP
La dramatique histoire de cette nouveau-née découverte dans une poubelle de verre a ému. La mairie n'a de cesse de recevoir des courriers. Certains proposent d'adopter l'enfant. Le premier édile Jean Haja appelle que ça ne peut pas se passer comme ça. Dans un premier temps, il faut que l'enquête continue, pour connaître la famille de l'enfant. Les proches pourraient alors décider de l'élever. Si ce n'est pas le cas, c'est le département qui se chargera de trouver une famille à la petite. Mais tout ce processus est long.

Des élus ont aussi manifesté le désir de devenir ses parrains et marraines républicains mais là encore il faudra attendre.

Une page facebook pour gèrer les dons

Et de nombreuses personnes ont souhaité donner des vêtements ou des jouets. Franciane Goumaz, ancienne Rouvroisienne a ouvert une page Facebook "un océan de douceurs pour Emma" - déjà 200 adhérents, 1200 vus en moins de 24 heures.


Cette infirmière a été "bouleversée" par l'histoire de ce nourrisson et avec son entourage, elle s'est demandée que faire. Elle a alors eu l'idée de donner à cet enfant tout ce qu'il aurait eu s'il était né à la maternité dans une famille normale. C'est ainsi que le site a vu le jour. Renseignements pris auprès des services sociaux compétents, seuls les dons de doudous et vêtements neufs, étiquetés peuvent être acceptés. En accord avec la mairie, l'union commerçante de la ville prêtera donc son local pour accueillir les dons. Et tout le superflu sera donné aux autres enfants de la pouponnière de Dainville où devrait aller la petite à sa sortie de l'hôpital.

durée de la vidéo: 01 min 20
Rouvroy se mobilise pour le bébé retrouvé dans une poubelle à verre

Après réflexion, avec le maire notamment, Franciane et les membres de la page de soutien ont souhaité mettre en place un compte bancaire pour la petite afin qu'elle puisse bénéficier d'argent à sa majorité. Comme pour l'heure, le bébé n'a pas de tuteur légal, c'est via le site "pot commun" que se feront les dons. "Tout est public pour éviter les dérives" explique l'infirmière. Un chèque sera ensuite fait à l'enfant dès qu'elle aura une identité propre (Pour l'heure, les prénoms Emma Jade Aiméeproposés par le maire, n'ont pas encore été validés par le préfet) et un tuteur légal.

Pendant ce temps, l'enquête continue pour déterminer qui est la mèreLes titulaires du compte de soutien rappellent qu'ils ne veulent pas de messages de haine envers quiconque, ce n'est pas le sens de leur démarche.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité