Teteghem : une étudiante se voit refuser l'entrée sur le sol canadien

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hélène Tonneillier

Pas de vacances pour Kassandre, 20 ans. A peine arrivée au Québec pour des vacances, une douanière a considéré qu'elle devait avoir un visa de travail et lui a fait reprendre un vol pour la France.

C'est une histoire quelque peu ubuesque. Une jeune nordiste qui vient de valider son BTS équitation, devait passer 6 semaines de vacances au Québec, elle y sera rester moins de 12 heures. Kassandre était venue au Canada l'été passé pour un stage dans une ferme. Elle avait ainsi sympathisé avec la propriétaire et d'autres canadiens. Son BTS en poche, elle a décidé de revenir voir ses amis et de visiter la province qu'elle n'avait pas eu le temps de voir d'après son amie, la propriétaire de la ferme.

Seulement voilà, arrivée à la douane, les services ont constaté que la jeune femme résiderait au même endroit que l'an passé. Or, elle n'avait pas cette fois de visa de travail. ils ont donc estimé que ce serait du travail dissimulé. A la ferme, on est indigné. Les habitués confirment qu'il y a déjà des employés et donc aucune raison de rémunérer Kassandre. Mais rien y fait. La jeune fille est renvoyée. Pour l'heure, les autorités canadiennes ont refusé de s'exprimer sur ce cas auprès de nos confrères de TVA.

Ecoeurés les parents de la jeune fille ont appelé les médias canadiens et français pour dénoncer cette injustice.

Reportage de TVA sur Kassandre