Cet article date de plus de 6 ans

Ligue des champions : le LOSC s'incline face à Porto et voit ses rêves européens s'éloigner

Lille a fortement compromis ses chances de disputer la phase de poules de la Ligue des champions en s'inclinant (1-0) sur sa pelouse contre le FC Porto, mercredi en barrage aller. Le LOSC est condamné à l'exploit pour le match retour mardi prochain au stade du Dragon.
Le LOSC s'est incliné mercredi soir 0-1 face à Porto au stade Pierre Mauroy . Ici, Rio Mavuba et Florent Balmont en prise avec le milieu du FC Porto Romain Brahimi
Le LOSC s'est incliné mercredi soir 0-1 face à Porto au stade Pierre Mauroy . Ici, Rio Mavuba et Florent Balmont en prise avec le milieu du FC Porto Romain Brahimi © Nicolas Bouvy / MaxPPP
Des Dogues timides, et des Portugais offensifs. Le FC Porto, qui s'est imposé grâce à un but d'Herrera, a maîtrisé la rencontre et s'est rapproché d'une 19e qualification en phases de poules de la compétition reine, rejoignant ainsi le Real Madrid, le FC Barcelone et Manchester United.

Lille, troisième du dernier championnat de France, a une nouvelle fois montré ses limites offensives face à une rugueuse défense lusitanienne et devra se contenter de la Ligue Europa à l'automne s'il ne parvient pas à inverser la tendance dans six jours.

Le FC Porto plus mobile dès le début du match

Dès le début du match, Porto affichait une belle maîtrise collective en faisant bien circuler le ballon et se procurait logiquement la première occasion.
Après un beau renversement de jeu, Herrera, servi à l'angle de la surface, décochait une frappe qu'Enyeama détournait en corner (12e).

Après une perte de balle de Souaré, Herrera était de nouveau servi dans la surface mais son tir était contré in extremis par le Sénégalais qui se rattrapait de son erreur précédente (23e).
Durant la première demi-heure, le LOSC, incapable d'aligner trois passes de suite, était acculé dans son camp et ne franchissait quasiment jamais la ligne médiane.

Quelques occasions lilloises

Le dernier quart d'heure de la première période était toutefois plus équilibré. La première frappe lilloise, signée Corchia, intervenait enfin à la 35e minute,
mais elle était détournée en corner par un défenseur portugais.
 
Juste avant la mi-temps, Corchia manquait même l'ouverture du score. Sur un centre d'Origi, sa première frappe était contrée par Alex Sandro puis il envoyait sa deuxième tentative au-dessus du but de Fabiano (45+1).
Le LOSC continuait sur sa lancée après la pause et se procurait la première occasion de la seconde période. Sur un coup franc de Balmont, Kalou reprenait mais sans parvenir à cadrer (50e).

But d'Herrera à la 61e minute


Après avoir fait passer plusieurs frissons dans le dos des supporters lillois, notamment sur corner, Porto ouvrait logiquement le score sur sa première occasion franche.
Tello, tout juste entré en jeu, débordait Souaré et centrait pour Jackson Martinez. Le Colombien plaçait une tête puissante qu'Enyeama sauvait miraculeusement, mais Herrera suivait et poussait le ballon dans le but (0-1, 61) 

Lille ne baissait pas les bras et passait près de l'égalisation sur un coup franc de Corchia que Fabiano ne parvenait pas à bloquer mais un coéquipier
le suppléait pour empêcher Origi de reprendre (76e).
Les Dogues tentaient timidement de pousser en fin de match, mais une frappe de Roux était de nouveau contrée par l'arrière-garde portugaise (90+1).

durée de la vidéo: 01 min 28
Défaite du Losc contre Porto 0-1

 

LOSC - FC Porto, les déclarations
  • René Girard (entraîneur de Lille) :
"Sur la physionomie du match, je n'ai pas de regret. On est tombé contre plus fort que nous ce soir.
Pour battre une équipe comme ça, il faut jouer autrement. Il n'y a pas de regret à avoir. Il faut faire le contraire de ce qu'on a fait. Il faut être plus consistant dans le jeu et être plus appliqué. Il n'y a pas eu une grosse différence de niveau avec cette équipe qui a eu beaucoup de possession de balle. Si on marque juste avant la mi-temps ça peut changer beaucoup de choses. On aurait pu espérer faire match nul. On doit faire beaucoup mieux au niveau du collectif. On est passé à côté, c'est le football. Je ne suis pas soucieux, je suis déçu. Mais il reste encore une mi-temps. On est touché mais on n'est pas complètement mort. Il faudra qu'on élève notre jeu au retour sinon il n'y a pas grand chose à espérer."

  • Florent Balmont (milieu de Lille):
"On était un peu trop timoré pour ce genre de rencontre. Offensivement, on pèche un peu c'est sûr. Mais on y croit encore, bien sûr. Il n'y a que 1-0 ! Si on avait pris 2-0 ou 3-0, on aurait pu dire autre chose mais à 1-0, tout est possible. Il y a toujours un espoir, surtout sur un match. En fait, Porto n'a pas énormément d'occasions, c'est d'autant plus dommage pour nous de prendre ce but. Mais on ne se contentera pas de l'Europa League, non. On va tout faire au match retour."

  • Divock Origi (attaquant de Lille) :
"On savait qu'on n'était pas favori avant le match. Mais on a vu ce soir qu'il y avait de la place car on a eu des occasions. Ça sera à nous d'être opportuniste pour faire un bon résultat là-bas et je crois que c'est possible. Je ne pense pas qu'il y ait un réel problème offensif, il faut juste qu'on trouve des automatismes."

  • Sébastien Corchia (milieu de Lille) :
"Porto est une équipe très solide. Je pense qu'on leur a posé des problèmes. Il va falloir faire la même chose au match retour. Il nous a manqué un petit but et eux ont bien joué le coup en marquant en deuxième mi-temps. Il y a de la déception car il y avait la place pour marquer. On a fait beaucoup d'efforts et on aurait mérité mieux. Il va falloir rester concentré car ça sera un gros match là-bas. On a confiance en nos qualités, on sait qu'on peut aller faire quelque chose. On sait qu'on doit marquer donc il faudra prendre des risques. Mais on pense d'abord au match de championnat de samedi."

  • Yacine Brahimi (attaquant de Porto) :
"C'est une très belle opération d'avoir gagné ici. C'était un match fermé et c'était difficile de se procurer des occasions. C'est bien d'avoir gagné ce match à l'extérieur car on sait que le match retour va être très compliqué. Le match sera plus ouvert car Lille sera obligé d'attaquer. Il y aura plus d'espaces et on pourra mieux développer notre jeu."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc ligue des champions