• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Tourcoing : une expo photo sur les prostituées en partie censurée par la mairie

Des photos d'Elodie Chrisment. / © Elodie Chrisment
Des photos d'Elodie Chrisment. / © Elodie Chrisment

La mairie de Tourcoing a censuré une partie d'une exposition de photographies à la maison Folie Hospice d'Havré.

Par @F3nord

C'est un père de famille qui se serait plaint de l'exposition de certaines photos. Des images jugées choquantes et qui ont été déplacées à l’abri des regards par la mairie de Tourcoing (Nord). Désormais, une partie de l'exposition "L'air du temps" qui a ouvert ses portes samedi dernier n'est visible que dans un recoin avec à l'entrée un panneau "Pour public averti". Certaines photos ont même été décrochées purement et simplement. 

C'est une partie du travail de l'artiste Elodie Chrisment qui est concernée par ce qu'elle qualifie de "censure". Dans cette exposition, la photographe présente un reportage sur les prostituées dans le bois de Boulogne. Sa série d'images s'appelle "Pleasure places" ("lieux de plaisir"). 

"Furieuse"

Deux questions sont posées : pourquoi censurer un travail qui a été vu par l'association Helio, organisatrice à Tourcoing des rencontres de la photographie ? Pourquoi ne pas avoir prévenu la photographe qu'il y avait un souci ? "Sur le coup, j'ai vraiment été furieuse. La mairie n'a même pas cherché à me contacter. C'est un thématique qu'elle trouvait gênante. Mais je me suis dit que retirer les tirages, c'était aller dans le sens de la mairie, cacher cette réalité qu'on ne veut pas voir, la prosotitution", a déclaré la photographe sur Grand Lille TV.
chrisment

La plupart des artistes présents à l'inauguration samedi dernier samedi, ont soutenu l'artiste qui a même hésité à décrocher ses photos. La Voix du Nord qui a révélé l'information rappelle que le nouveau maire de Tourcoing, Gérald Darmanin (UMP) avait pourtant prôné pendant la dernière campagne municipale l'absence d'interventionnisme en matière culturelle : « Un homme politique n’a pas à critiquer une œuvre. Mais la politique culturelle ne correspond pas aux attentes des Tourquennois… »

Sur le même sujet

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”

Les + Lus