Coupe de la Ligue : le LOSC se qualifie aux tirs au but

Le LOSC s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue en venant à bout de Bordeaux 6 à 5 aux tirs au but (1-1 à la fin du temps règlementaire), mercredi en 8e de finale au Stade Pierre-Mauroy.

Au bout du suspense, le LOSC a battu Bordeaux.
Au bout du suspense, le LOSC a battu Bordeaux. © AFP
##fr3r_https_disabled##Le Losc s'est qualifié à l'issue de 18 tirs aux buts et d'un ultime échec de Mariano pour Bordeaux, qui avait pourtant eu la tentative pour l'emporter mais Pallois avait buté sur Enyeama. La rencontre s'était terminée sur le score de 1-1. Bordeaux avait ouvert le score par Mariano (16e) avant que Frey n'égalise (30e) et malgré de nombreuses occasions de part et d'autre, aucune des deux équipes n'avait réussi à reprendre l'avantage.

Le Losc, qui avait mis fin dimanche contre Toulouse (3-0) à une série de 13 matches sans victoire toutes compétitions confondues, a enregistré un deuxième succès consécutif et fait le plein de confiance avant le périlleux déplacement chez le leader marseillais dimanche.

Merci Enyeama

De son côté, Bordeaux a enchaîné une deuxième défaite de suite après celle contre Nantes samedi (2-1) et n'a pas préparé au mieux le choc contre Lyon dimanche. Lille avait commencé fort la rencontre en pressant très haut des Bordelais qui peinaient à se dégager mais le gardien bordelais Jug était vigilant.
Après dix minutes, Bordeaux se créait sa première occasion, un centre de Touré repoussé par Enyeama (11e). Saivet tentait ensuite sa chance de loin sans succès (12e).

La troisième tentative était la bonne pour Bordeaux: après avoir éliminé Corchia et Rozehnal, Touré délivrait un superbe centre de l'extérieur du pied pour Mariano, qui arrivait lancé et reprenait victorieusement du plat du pied (0-1, 16). Totalement à court d'idées, le Losc, qui paraissait vulnérable sur toutes les
montées de balle bordelaises, égalisait contre le cours du jeu par Frey, bien servi au second poteau par Sidibé (1-1, 30).

La deuxième mi-temps, moins enlevée, était marquée par plusieurs occasions manquées de Rodelin (57e, 63e) alors que du côté girondin, l'entrée en jeu de Diabaté à vingt minutes de la fin mettait en difficultés les défenseurs nordistes. Le géant malien sollicitait d'abord Enyeama de la tête (75e), puis sur une reprise de volée que le gardien nigérian bloquait sans problème (79e).

La prolongation était une succession d'occasions mais Touré (95e), Rodelin (101e), Balmont (105), Origi (110e) et Sertic (112e) ne parvenaient pas à trouver la faille. Finalement, Enyeama allait sauver le Losc en repoussant un tir au but pour la gagne de Pallois, avant d'inscrire sa tentative dans la foulée. Puis Mariano allait manquer la dernière tentative bordelaise en tirant au-dessus pour libérer le Losc.
loscbordeaux

Les réactions

René Girard (entraîneur de Lille): "C'est tout le charme de la Coupe et l'incertitude qu'elle procure. C'est comme ça que de belles aventures s'écrivent. Sur l'ensemble du match on aurait pu finir avant. On aurait pu concrétiser plus d'occasions, on n'a pas toujours été efficaces. L'important c'est qu'on se crée des occasions même si on les marque pas, c'est bien de les avoir. On s'est bien rattrapé et on a fait preuve d'efficacité en se qualifiant. Je suis content. J'avais pas mal modifié l'équipe donc c'est la plus grosse satisfaction même si c'est embêtant d'avoir joué 120 minutes. Les garçons ont donné le maximum face à une équipe de Bordeaux quasiment au complet. Ça va charger un peu plus le calendrier mais on le savait..."

Le tirage au sort des quarts de finale 

Bastia - Rennes
Monaco - Guingamp
LOSC - Nantes
Saint-Etienne - Paris-SG
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc sport football
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter