Affaire du Carlton de Lille : le procès en chiffres

DSK, le 26 février 2013 à Paris / © AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD
DSK, le 26 février 2013 à Paris / © AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD

L'affaire de proxénétisme dite du Carlton, dont le procès se tient à partir du 2 février devant le tribunal correctionnel de Lille, en chiffres.

Par AFP

3

Le nombre de semaines que doit durer le procès. Une semaine supplémentaire a été prévue, en cas de prolongation des débats.


6

Le nombre de parties civiles.

10

Le nombre d'années de prison prévu par la loi pour le délit de proxénétisme.

14

Le nombre de prévenus (12 hommes, 2 femmes).

20

Le nombre de policiers présents à l'intérieur du palais de justice pour assurer la sécurité du lieu.


24

Le nombre d'avocats (en comptant les conseils des prévenus et des parties civiles).


35

Le nombre de tomes du dossier.

90

La capacité de la salle d'audience, où 50 places seront réservées aux journalistes.


240

Le nombre de journalistes accrédités, venant de huit pays (France, Belgique, Grande-Bretagne, Etats-Unis, Allemagne, Autriche, Suisse et Espagne). Pour faire face à l'affluence médiatique, le procès sera retransmis dans une salle annexe avec quatre écrans géants.

6.000

Le nombre de pièces présentes dans le dossier.

28.517

La taille en m2 de l'imposant palais de Justice de Lille, construit en 1968 au coeur de la partie la plus ancienne de la capitale des Flandres.

1.500.000  

L'amende en euros prévue par la loi pour proxénétisme.

Sur le même sujet

Les + Lus