"La face cachée de l'empire Mulliez" : un livre-enquête sur une famille nordiste hors-normes

Auchan, Leroy-Merlin, Decathlon, Kiabi... Les enseignes de l'empire Mulliez sont partout mais on n'en sait pas grand chose. Bertrand Gobin, journaliste indépendant, publie un livre-enquête sur "La véritable histoire du clan à l’origine de la première fortune de France".

##fr3r_https_disabled##500 000 salariés dans le monde, 80 milliards d'euros de chiffre d'affaires, 8000 magasins, 700 cousins associés, 14 000 salariés nordistes chez Auchan (premier employeur privé du Nord Pas-de-Calais)... Les chiffres de l'Empire Mulliez peuvent donner le vertige. "Chaque année, en France, 10 % des dépenses courantes et d’équipement de l’ensemble des foyers atterrissent dans les caisses d’une même famille : le clan Mulliez. Propriétaire d’Auchan, Décathlon, Leroy Merlin, Boulanger, Flunch, Saint Maclou, Kiabi ou encore Norauto, la dynastie nordiste est le premier acteur non coté de l’économie hexagonale", peut-on lire en dernière page du livre.

La famille nordiste qui a bâti sa fortune à partir de la création de l'enseigne Auchan communique peu, parle peu, est entouré de secrets... Bertrand Gobin, déjà co-auteur du best-seller "Le secret des Mulliez", éditeur du Blog Mulliez, sort ce vendredi une nouvelle enquête pour faire quelques révélations sur cette histoire qui a commencé à Roubaix et est toujours ancrée fortement dans le Nord Pas-de-Calais.

Optimisation fiscale

"J'ai pu, pour la première fois, parler avec de nombreux membres de la famille, qui ont bravé l'interdiction de parler émise par les chefs du clan. J'ai conservé leur anonymat mais leurs témoignages sont très importants, notamment pour éclairer la façon dont le pacte qui unit tous les cousins s'est mis en place."
Bertrand Gobin se sert de ces témoins pour raconter la saga familiale et décrypter le fonctionnement au quotidien : "J'ai approché d'assez près le fonctionnement interne, les réunions. Je montre aussi que les relations sont parfois tendues. Je reproduis notamment des e-mails. Entre les uns et les autres, c'est parfois "coton". Pour l'anecdote, certains se traitent même de Bolchevik ! Mais j'explique aussi que c'est parce qu'il savent se dire les pires choses que cela tient sur le long terme."

Le journaliste évoque aussi la personnalité de Gérard Mulliez, le patriarche-fondateur, le "sport favori" des Mulliez : l'optimisation fiscale, l'exil en Belgique ou encore la culture du secret et de la loyauté chez les cadres du groupe.

Actionnariat secret

Mais au-delà de l'aspect historique, il s'intéresse aussi à la l'actualité de ces enseignes omniprésentes dans la vie des Nordistes et des Français. Et annonce des révélations : "Je suis allé en Russie. Ce qu'on ne sait pas toujours, c'est que les enseignes Mulliez sont devenus le premier employeur étranger du pays. Il y a des Auchan, Leroy-Merlin, Decathlon partout... La Russie est devenue la cash-machine du groupe."

Autre révélation : le journaliste affirme que la famille Mulliez est actionnaire de plusieurs entreprises de manière secrète : "Les Mulliez sont au capital d'Alibaba, géant du e-commerce chinois. Ils sont actionnaires d'un fond américain avec une trentaine d'autres familles mais se sont engagés à le garder secret. Cela a été même caché en interne à la plupart des membres de la famille."

Bertrand Gobin s'intéresse enfin à la santé de chaque enseigne. Selon lui, même si Auchan France connaît des difficultés, globalement, les affaires vont bien : "La valeur des titres de la famille a progressé 4 fois plus vite que le CAC 40 ces dix dernières années, +85%." La famille Mulliez n'est pas au bord de la faillite...
La face cachée de l'Empire Mulliez
En vente par correspondance sur www.leblogMulliez.com ou sur commande, Editions La Borne Seize, 10 rue Mme du Campfranc, 35000 Rennes
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité