La Neuville en Hez (60) : le partenariat école-entreprise a pris la forme d'un automate chez Onyligne

C'est un modèle de collaboration entre l'éducation nationale, et les entreprises. Le Lycée Paul Langevin présentait un automate, conçu par des élèves de BTS, avec le Laboratoire Onyligne, qui utilise désormais la machine. Un partenariat innovant, donnant-donnant, et financé à 20% par la région.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Aujourd'hui en France, une entreprise ne peut pas produire de façon industriel sans automates. Et pour les petite PME, le partenariat avec un lycée comme Paul Langevin présente un réel intérêt, la création d'une machine sur mesure et à moindre coup. Pour les lycéens, ils ont la possibilité de travailler en grandeur nature avec du matériel d'actualité. Le robot du Laboratoire Onyligne n'existait pas sur le marché, quatre élèves de BTS au Lycée Paul Langevin de Beauvais l'ont inventé. Ils ont travaillé dessus pendant un an, 18 heures par semaine. 

Avec : Stéphane Faburel\ Technicien de maintenance chez Onyligne;\ Yohan Martin\ Ex-élève de BTS au Lycée Paul Langevin et chef de projet "robot Onyligne";\ Florent Poupée\ Ex-élève de BTS au Lycée Paul Langevin, électro-mécanicien;\ Anne-Sophie Deckherr\ Directrice générale d'Onyligne;\ Francis Houel\ Professeur au Lycée Paul Langevin de Beauvais; un reportage de Mickaël Guiho, Didier Bert et Nathalie Perrin