Harcèlement scolaire : enquête ouverte après le suicide d'un ado à Poperinge

Ses parents affirment qu'il était victime de harcèlement à l'école. 

Une enquête a été ouverte par le parquet de Flandre occidentale, à Ypres, suite au suicide d'un adolescent de 13 ans décédé mercredi. Selon sa famille, Lars était victime de harcèlement dans son établissement scolaire.

Il étudiait à Poperinge, juste à la frontière avec le Nord Pas-de-Calais. La direction a affirmé avoir eu connaissance de faits de harcèlement, "mais qui datent de l'an dernier, et il ne s'agissait pas de harcèlement excessif", a réagi vendredi le directeur de l'établissement de Poperinge selon l'agence Belga. Mais selon les enseignants, l'adolescent ne s'était pas plaint ces derniers mois. 

Lars a tenté de se suicider dimanche dernier et il est décédé ce mercredi. Une marche blanche en sa mémoire aura lieu dimanche à 18h30 à Poperinge.