Le RC Lens n'y arrive toujours pas

Publié le Mis à jour le
Écrit par AFP

Rennes s'est imposé sur la pelouse d'un faible RC Lens (0-1) et a enfoncé encore un peu plus les "Sang et Or" dans les profondeurs du classement, samedi lors de la 27e journée de L1.

Un but de Doucouré en fin de première période a permis au Stade rennais de mettre fin à une série de dix matches sans victoire en championnat. Les Bretons remontent provisoirement à la 9e place avec 35 points.

Le RCL, qui n'a toujours pas remporté le moindre match en 2015, continue, lui, de sombrer. Toujours avant-dernier avec 22 points, il compte désormais sept longueurs de retard sur le premier non-relégable, Evian/Thonon, qui doit en plus disputer un match en retard contre Lorient la semaine prochaine.

Le dernier geste

Les hommes d'Antoine Kombouaré étaient pourtant entrés sur la pelouse catastrophique de la Licorne avec de bien meilleures intentions que leurs adversaires.

durée de la vidéo: 00 min 31
RC Lens 0 - 1 Rennes : compte-rendu

Mais, comme d'habitude, ils ont péché dans le dernier geste, à l'image de Chavarria, dont la frappe était repoussée sur sa ligne par un défenseur breton (29e). Quelques minutes plus tard, les Rennais convertissaient leur première occasion. Henrique profitait d'une sortie hasardeuse de Riou pour adresser un centre parfait à Doucouré, qui envoyait de la tête le ballon dans le but vide (0-1, 36).

La seconde période était tout aussi pauvre en occasions, les deux équipes ne parvenant pas à produire du jeu. C'est une nouvelle fois en contre que les Rennais se montraient dangereux. Toivonen, seul au point de penalty, avait l'occasion de corser l'addition sur un centre d'Henrique, mais ratait complètement sa frappe (52e).

Un espoir de maintien réduit

Les Lensois poussaient en fin de match, mais l'efficacité leur faisait une nouvelle fois défaut. Sur un centre du jeune Madiani, Chavarria reprenait de la tête mais le ballon était détourné d'une belle claquette par  le portier rennais Costil (79e).

Cette nouvelle défaite pourrait sonner le glas des espoirs de maintien de Lens, qui devra notamment affronter le Paris SG et Marseille en mars.
Mot d'Antoine Kombouaré
Antoine Kombouaré (entraîneur de Lens): "Le seul reproche à faire à mes joueurs est de perdre le match, mais j'ai aimé la façon dont on s'est comporté. On a bien bousculé Rennes, mais ce but nous fait mal juste avant la mi-temps. On a réalisé 13 frappes, 37 centres, on a bien poussé, mais Rennes a bien défendu, a refusé le jeu. C'est forcément très dur pour les joueurs. Sur le but, on se bousille le match tout seul, ce n'était même pas une occasion... C'est une petite erreur avec de gros dégâts derrière. Rennes ne m'a rien appris ce soir, à part gagner un match en ne jouant pas, mais c'est aussi ça le haut niveau. Mais il ne faut surtout pas baisser les bras, il ne faut pas de résignation. Les joueurs sont très frustrés, très déçus, mais il reste encore 11 matches. Je ne suis pas triste, juste énervé. On va continuer avec l'idée qu'un miracle puisse arriver".