Belgique : friture entre la chaîne Quick et les propriétaires de baraques à frites

© DR
© DR

Une campagne de communication de la chaîne de restauration rapide n'est pas du goût des frituristes. 

Par @f3nord

Les propriétaires de baraques à frites ont avalé de travers la dernière campagne belge de la chaîne de restauration Quick. "On va casser la baraque à frites", slogan affiché un peu partout dans le pays. 

Il n'en fallait pas plus pour déclencher la colère des 4500 "frituristes" de Belgique, immédiatement montés au créneau. Leur président Bernard Lefèvre admet au micro d'RTL-TVI avoir "de l'humour" mais se demande quand même "s'il n'y a pas là une envie de se débarrasser des friteries".

Quick a réagi à la polémique, démentant avoir voulu dénigrer la profession et présentant même ses excuses. 


Ci-dessous le reportage de nos confrères d'RTL-TVI

friture

 

Sur le même sujet

Les + Lus