• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le meurtrier de Béatrice Berlaimont en Belgique passe aux aveux

Jérémy Pierson avait été interpellé début décembre pour le meurtre de Béatrice. / © DR
Jérémy Pierson avait été interpellé début décembre pour le meurtre de Béatrice. / © DR

L'homme de 26 ans en détention préventive depuis quatre mois a avoué le viol et le meurtre de Béatrice Berlaimont, une adolescente de 14 ans, retrouvée morte à Arlon (Belgique) dix jours après sa disparition sur le chemin de l'école en novembre dernier, a indiqué vendredi son avocat.

Par AFP

Jérémy Pierson, interpellé à son domicile d'Arlon (sud-est de la Belgique) le 9 décembre, niait jusqu'ici être responsable de la mort de Béatrice Berlaimont, dont le corps avait été retrouvé le 1er décembre dans un bois d'Arlon, les poignets entravés et une cordelette autour du cou. Elle avait quitté son domicile le 21 novembre pour se rendre à l'école, où elle n'est jamais arrivée.

Jérémy Pierson, qui n'avait plus été entendu par les enquêteurs depuis le jour de son arrestation, a été interrogé jeudi et a cette fois reconnu l'enlèvement, la séquestration, le viol et le meurtre de l'adolescente, a expliqué son avocat, Me Dimitri Soblet, cité par l'agence Belga. Il a aussi reconnu être l'auteur de l'agression et du viol d'une jeune femme dans la périphérie d'Arlon et de l'agression d'une femme à Saint-Avold, en Lorraine, selon la même source. Le parquet d'Arlon avait expliqué que son inculpation se fondait sur "l'exploitation de données scientifiques telles que des analyses ADN". Jérémy Pierson, père d'un enfant de presque deux ans, au chômage, était déjà connu de la justice. Il avait été condamné pour avoir dégradé 80 voitures à Arlon puis pour avoir agressé un couple pour lui voler 500 euros. 

Le meurtre de Béatrice avait suscité une grande émotion en Belgique, pays traumatisé par l'affaire Marc Dutroux, le tueur et pédophile belge condamné en 2004 à la réclusion à perpétuité pour l'enlèvement, la séquestration et le viol, entre juin 1995 et août 1996, de six fillettes et adolescentes, et la mort de quatre d'entre elles.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le saxophoniste Arnold Pol joue Jubel

Les + Lus