Départementales : les Femen perturbent le vote à Hénin-Beaumont

Ce contenu n'est plus disponible

Les activistes féministes des Femen se sont présentées seins nus et ont brandi des slogans hostiles au Front National devant le bureau d'Hénin-Beaumont où Marine Le Pen est venue voter ce dimanche, pour le 2e tour des départementales. 

Par YF avec AFP

Selon la journaliste du Monde Lucie Soullier, elles sont arrivées 10 minutes avant que Marine Le Pen n'entre dans son bureau de vote d'Hénin-Beaumont. Les six activistes des Femen étaient seins nus, toutes affublées d'un perruque blonde et d'une fausse moustache ressemblant à celle d'Adolf Hitler.

Elles s'étaient maquillées sur le torse la flamme bleu-blanc-rouge, emblème du Front National, avec sur leurs pancartes un slogan : "Je suis fasciste". Sur leurs corps figuraient également les inscriptions "Racisme" et "Peine de mort". Elles ont aussi chanté "Marine nous voilà" en référence à "Maréchal nous voilà" le célèbre chant dédié au Maréchal Pétain, sous le régime de Vichy.

La présidente du Front national Marine Le Pen a ambitionné dimanche pour son parti "plusieurs dizaines" d'élus dans les conseils départementaux, espérant "peut-être même une bonne surprise", à la sortie de son bureau de vote, situé dans une école de Hénin-Beaumont. Elle a voté en présence de Steeve Briois, le maire FN de la ville et vice-président du parti, qui n'a fait aucun commentaire. Les deux représentants frontistes ont rapidement quitté les lieux en voiture.
Marine Le Pen a voté à Hénin-Beaumont
Le Front national est arrivé en tête au premier tour dimanche dernier dans 22 cantons sur les 39 que compte le Pas-de-Calais, et a été qualifié pour le second tour dans 38 cantons, rendant possible le basculement du département au profit du Front national. Le parti a également réalisé des scores élevés dans le Nord, et dans l'ensemble de la future grande région Nord/Pas-de-Calais/Picardie, dans les départements de l'Aisne et de l'Oise notamment.

Sur le même sujet

Les + Lus