Cet article date de plus de 6 ans

Francis Cabrel : une chanson sur Azincourt dans son dernier album

Une chanson sur la bataille d'Azincourt (près de Montreuil-sur-mer dans le Pas-de-Calais) figure dans le nouvel album de Francis Cabrel.
Une chanson sur la bataille d'Azincourt dans le nouvel album de Francis Cabrel.
Une chanson sur la bataille d'Azincourt dans le nouvel album de Francis Cabrel. © Sony/MAXPPP/FRANCE 3
Francis Cabrel sort ce lundi son nouvel album, le premier depuis 7 ans, intitulé "In extremis". Parmi les 10 titres de ce nouveau disque, l'un interpellera plus particulièrement les habitants du Nord Pas-de-Calais : "Azincourt". Une chanson qui, selon le chanteur d'Astaffort, veut célébrer les 600 ans de la fameuse bataille d'Azincourt. C'est l'une des plus humiliantes défaites de notre histoire militaire : le 25 octobre 1415, en pleine Guerre de Cent Ans, la fine fleur de la chevalerie française avait été décimée en quelques heures par les archers anglais conduits par le redoutable roi Henry V qui revendiquait alors la couronne de France. On dénombra 6000 morts, dans les combats ou exécutés après la bataille. 

Francis Cabrel a choisi d'aborder cette bataille sous un angle original : celui de la douleur des survivants. En voici un extrait :##fr3r_https_disabled##Francis Cabrel a expliqué la genèse de ce titre surprenant sur RTL : "D'abord le mot Azincourt, quand je l'ai lu sur un livre, c'est un mot qui m'a arrêté. J'écris parfois des chansons à partir de mots. Comme Sarbacane, je me se souviens que j'ai bâti une histoire autour de ce mot qui me plaisait phontiquement A parti d'un mot. Il y a quelque chose de super musical autour de ce nom. Après j'ai lu autour, je me suis renseigné pour savoir de ce qui s'était passé. A notre détriment de nous Français, désorganisés, les Anglais nous avaient complètement décimés. Ça m'a ému, ça m'a touché. Je me suis transporté dans le temps. C'est un des charmes de la chanson de voyager six siècles en arrière.

Cette chanson "Azincourt" sort à quelques mois de la commémoration de cette célèbre bataille de la Guerre de Cent ans. Une reconstitution grandeur nature, en chair et en os, aura notamment lieu du 23 au 26 juillet, avec plus de 800 participants attendus de part et d'autre de la Manche. Après un concert de chants médiévaux prévu en septembre, des commémorations sont enfin prévues le jour des 600 ans, le 25 octobre.

Invitation lancée à Francis Cabrel !

Christophe Gilliot, le directeur du Centre Historique Médiéval d'Azincourt, se réjouit de la publication de cette chanson qui va faire mieux connaître la bataille. Il a d'ores et déjà décidé d'inviter Francis Cabrel à venir sur place, visiter le champ de bataille. Cela pourrait se faire cet automne. Le chanteur démarre sa tournée nationale le 2 octobre à Saint-Omer.
Texte d'Azincourt de Francis Cabrel
Azincourt, Azincourt
Partout des papillons, insectes pris de court dans l'affreux tourbillon
Des flèches taillées pour traverser les poumons des chevaux de concours trop lourds pour la saison
Chevaliers de la cour finis à bout-portant
Et leurs chevaux trop lourds dans la boue jusqu'au flanc
Sous le vol des vautours et le dard des frelons
Tournoyant tout autour, partout des papillons

Pour un qui fuit qui court, c'est mille agonisant
gens nobles ou des faubourgs
Que la terre reprend
En guise de secours, seulement la chanson des vainqueurs qui savourent ni grâce ni pardon
Demain un autre jour à ceux qui survivront 
aux enfers du retour sans cesse reviendront
les âmes envolés de leurs chers compagnons
Partis vers les nuées au dos des papillons

Et la vie passera comme à côté d'un four
La famille dira ils sont aveugles et sourds
Comme on se moquera des gestes qu'il feront 
Personne ne saura qu'ils voient partout des papillons

Azincourt, Azincourt
Partout des papillons, insectes pris de court dans l'affreux tourbillon
Des flèches taillées pour traverser les poumons des chevaux de concours trop lourds pour la saison
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique histoire