Les retombées économiques du tourisme en Picardie : 2 milliards d'euros

L’Insee Picardie s’est intéressé à l’économie touristique de la région. En moyenne, elle génère 23 700 emplois avec un apport de près de 2 milliards d'euros en retombées économiques, ce qui place la région au 18e rang des régions françaises selon une étude de l'Insee publiée en Avril. 

L’Insee, en partenariat avec le Conseil régional de Picardie, viennent de passer au crible ce secteur. Voici les principaux éléments qui ressortent de cette étude :

La Picardie offre de réels atouts touristiques : un apport de près de 2 milliards d'euros

Dans la région, les sites touristiques ne manquent pas, les parcs d'attractions sont au centre du tourisme de loisirs. La Picardie rassemble 5% de la consommation nationale en parcs d'attractions et se classe au 5e rang des régions. Les parcs d'attractions (Parc Astérix, Parc Saint-Paul, la Mer de Sable ont accueillis plus de 5 millions de personnes en 2011.

La région se place en 2011, devant ses deux régions voisines, la Haute-Normandie (1,7 milliards d'euros), la Champagne-Ardenne (1,5 milliards d'euros).   

Selon cette étude le tourisme culturel (musées, spectacles...) occupe une faible part mais il est en croissance. Les récents casinos de Mers et de Fort-Mahon devraient contribuer au développement de cette activité. 

La consommation touristique représente l'équivalent de 4,1 % du Produit Intérieur Brut en Picardie, devant le Nord-Pas-de-Calais (3,7%) et la Haute-Normandie (3,3%).

Une progression de 12% de la consommation touristique entre 2005 et 2011


Avec l'ouverture du Center Parcs du Lac de l'Ailette dans l'Aisne en 2007, l'hébergement marchand est l'un des secteurs touristiques qui affichent la plus forte croissance entre 2005 et 201, avec une hausse de 31%. C'est un peu plus que la moyenne nationale. 

Les emplois liés au tourisme progressent : 23 700 en 2011

La Picardie se place au 17e rang des régions françaises concernant l'emploi touristique qui relève de l'accueil . Elle devance là encore les régions limotrophes : la Champagne-Ardenne, le Nord-Pas-de-Calais et la Haute Normandie. C'est le département de l'Oise qui enregistre la part la plus élevée, avec plus du quart de l'emploi touristique.

En Picardie le tourisme représente 2,7 % de l'emploi total.  



Un déficit en offre hôtelière en Picardie :  

Dans l'étude de l'Insee on note que le  parc hôtelier dans la catégorie économique est moins développée en Picardie que dans les autres régions. On apprend ainsi que le parc d'hôtels classés trois à cinq étoiles représente 48% de l'ensemble des chambres pour 46% des nuitées. Au niveau national, que dans les autres régions.  les trois à cinq étoiles représente 48 % de l’ensemble des chambres pour 46 % des nuitées. Les taux d'occupation sont performants dans la classe économique mais le sont moins pour la montée de gamme. 


Le taux de remplissage dans les campings de trois à cinq étoiles recueille 76% des nuitées contre 78% en France. Cette offre répond mieux à la demande étrangère par rapport aux régions limitrophes, note l'Insee.