Menace d'attentat sur la fête populaire du Doudou à Mons

Le journal La Dernière Heure a reçu un courrier de menace explicite obligeant la police renforcer la sécurité pour l'événement qui doit accueillir jusqu'à 250 000 personnes durant le week-end à Mons.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

La direction du journal belge La Dernière Heure a reçu un courrier de menace intitulé "Au peuple belge, mécréant !", dont le contenu sous-entend des intentions de commettre un attentat ce week-end lors de la grande fête populaire du Doudou à Mons. Une lettre manuscrite qui serait prise "très au sérieux" par les autorités. 

Dans le courrier, l'auteur fait allusion à une émission de la chaîne de télé publique RTBF diffusée mercredi dernier. Elle avait pour sujet les candidats au djihad. "Vous avez bien rigolé en regardant la RTBF mercredi ? Vous n'avez pas encore compris ? RDV : dimanche sur la Grand Place de Mons pendant votre fête", y est-il écrit. La lettre s'achève par un "Boum". 

La sécurité devrait être renforcée lors de cette édition 2015 du Doudou, selon les médias belges.