Carlton de Lille : 7 journalistes en correctionnelle pour recel de violation du secret de l'instruction

Publié le Mis à jour le
Écrit par avec AFP

Selon Europe 1, sept sept journalistes vont être renvoyés en correctionnelle pour recel de violation du secret de l'instruction dans l'affaire du Carlton de Lille.

Sept journalistes de cinq médias parisiens sont renvoyés devant un tribunal correctionnel pour recel de violation du secret de l'instruction dans l'affaire du Carlton de Lille impliquant Dominique Strauss-Kahn, a indiqué à l'AFP une source judiciaire, confirmant une information d'Europe 1. Les journalistes concernés travaillent pour Libération, Le Monde, Le Point, Le Figaro et L'Express.

L'ordonnance de renvoi fait suite à une plainte avec constitution de partie civile déposée en mars 2012 par l'avocat d'une des prostituées citées, et l'information judiciaire qui en a découlé, a expliqué cette source. L'ancien directeur du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn,
prévenu dans le dossier du Carlton, s'est également porté partie civile dans ce volet, des échanges de SMS dans lesquels il évoquait l'organisation de soirées libertines ayant été publiés dans la presse.

Le parquet avait pris des réquisitions de non-lieu sur cette question de violation du secret de l'instruction, qui n'ont pas été suivies par les juges. Vendredi, le tribunal correctionnel de Lille doit rendre son jugement dans l'affaire de proxénétisme aggravé dite du Carlton, dans laquelle la relaxe a été requise pour DSK.