Première mondiale : on lui greffe une nouvelle oreille, “cultivée” dans son bras

Une oreille implantée dans l'avant-bras d'une patiente. Elle a ensuite été greffée. / © Chirec
Une oreille implantée dans l'avant-bras d'une patiente. Elle a ensuite été greffée. / © Chirec

Une prouesse médicale dans un hôpital bruxellois. Une jeune femme de 19 ans qui avait perdu son oreille suite un cancer de la peau s'est vu greffer une nouvelle oreille qui avait été cultivée auparavant dans son avant-bras. Explications.

Par @F3nord

C'est une première mondiale. Elle a eu lieu chez nos voisins belges, à Bruxelles. A l'origine, une patiente de 19 ans atteinte d'un cancer de la peau qui avait dû se faire enlever l'oreille. Dans ces cas-là, les médecins utilisent, en remplacement, des implants et une oreille en silicone.

Mais la patiente, qui va beaucoup mieux, a un jour demandé au Dr Afshin Yousefpour de l'Hôpital Saint-Anne Saint-Rémi à Bruxelles s'il pouvait faire quelque chose pour améliorer sa situation : "Elle regrettait de  devoir enlever son oreille en silicone régulièrement et elle avait souvent des petites infections autour des implants, explique le médecin à RTL.be. Elle m'a demandé si je pourrais faire une oreille qui serait la sienne. A priori, je lui ai dit non. Puis, ensuite, j'ai eu cette idée."
belge oreille

En fait, le chef de pôle tête et cou de la Clinique Ste-Anne St-Remi, a fait un prélèvement du vaisseau radial et greffé une prothèse en polyéthylène poreux, un peu plus grande que l'oreille de la patiente. Il avait au préalable préparé l'avant-bras de sa patiente en rendant sa peau plus élastique. Objectif : qu'elle se recouvre de peau et soit naturellement irriguée. Et ça a marché ! Six semaines plus tard, l'oreille a été greffée à la patiente. Elle a ensuite été percée pour la relier au canal auditif restée sain. 

Le Dr Asfshin Yousespour se dit très satisfait du résultat de cette première. Il pense déjà à faire le même type d'opération pour un nez.  

Sur le même sujet

Denier du culte : l'Eglise face à la baisse du nombre de donateurs

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés