• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Trélon : elle reçoit par la Poste une lettre de 1877 !

Une lettre adressé à M. Pailla de Trelon datant de 1977, comme celle reçue il y a quelques jours par Mme Pailla. / © Delcampe
Une lettre adressé à M. Pailla de Trelon datant de 1977, comme celle reçue il y a quelques jours par Mme Pailla. / © Delcampe

Cent trente-huit ans... C'est le temps qu'aurait mis une lettre postée en 1877 pour parcourir une dizaine de kilomètres et parvenir à son destinataire. C'est ce que croyait la destinataire mais la réalité est moins romantique... Et plus mystérieuse...

Par France 3 Nord Pas-de-Calais web

Elle n'en revient toujours. Quelle surprise pour Thérèse Pailla, octogénaire habitant à Trélon (dans l'Avesnois), quand elle a vu arriver par la Poste, une lettre destinée à son arrière grand-père, datée de 1877, a révélé Le Courrier de Fourmies. La lettre est bien oblitérée avec un timbre de l'époque au 22 janvier 1877 à Sains-du-Nord. Et oblitérée également le lendemain à Trélon. Le problème, c'est qu'elle a bien été distribuée par le facteur 138 ans plus tard, en 2015. Que s'est-il passé ? 

Qu'est-il arrivé à cette lettre entre 1877 et 2015 ? Mystère.

Posted by La Voix du Nord on vendredi 12 juin 2015


Un mystère qui s'éclaircit (un peu)

La Poste a cherché elle-même à comprendre. Des retards de courriers importants peuvent avoir lieu. Par exemple, lors d'un déménagement d'une plateforme de tri, lors d'un nettoyage ou d'une erreur de rangement. Ces erreurs sont rares et en général, dans les cas exceptionnels, les retards de courriers sont de cinq ans/dix ans grand maximum. Mais là, comment expliquer que le courrier arrive 138 ans plus tard ? « Cette missive a été postée une seconde fois, en 2015, explique la communication de La Poste à La Voix du Nord. Elle est arrivée au centre de tri de Fourmies. Elle est passée dans la machine qui l’a refusée à cause du timbre qu’elle n’a pas reconnu et de l’absence de code postal. Les facteurs ont alors effectué des recherches et celui de Trélon a précisé qu’il avait, dans sa tournée, une dame âgée du nom de Pailla. Il a établi le lien de parenté puis il a remis la lettre en main propre à l’octogénaire, l’arrière-petite-fille du destinataire initial »

Pourquoi cette lettre a-t-elle été postée une deuxième fois ? Là, c'est l'inconnu. A moitié résolu par un lecteur de La Voix du Nord. Il a repéré cette lettre sur un site de collectionneurs (Delcampe). Elle était en vente au prix de 15,90 €. Elle a été achetée en février 2015. On peut d'ailleurs en trouver sur ce site au moins une autre adressée à ce même M. Pailla. Un collectionneur l'aurait donc acheté pour ensuite la reposter ? Pourquoi ? 

Mystère... Pour l'anecdote, le courrier ne contient rien d'important. C'est un simple bon d'expédition de filature. 

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus