Le personnel du Rectorat manifeste contre une fusion des académies de Lille et Amiens

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mickael Guiho
Des manifestants devant le Rectorat à Amiens, mardi 16 juin.
Des manifestants devant le Rectorat à Amiens, mardi 16 juin. © France 3

Quelques dizaines de personnels de l'éducation nationale ont manifesté à Amiens, mardi 16 juin, pour s'opposer à une éventuelle fusion des académies d'Amiens et de Lille dans le cadre de la création de la future grande région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

En juillet, le Premier ministre décidera de la fusion ou non des académies de Lille et Amiens, alors que les régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie ne feront bientôt plus qu'une. Une perspective qui inquiète les fonctionnaires. Ils étaient une cinquantaine à manifester devant le Rectorat d'Amiens, mardi 15 juin 

durée de la vidéo: 01 min 49
Rectorat d'Amiens : le personnel manifeste contre l'éventuelle fusion avec Lille

Le personnel du Rectorat d'Amiens ne veut pas se faire absorber, craignant les économies d’échelle qui pourraient être recherchées en supprimant les doublons. Ils rappellent que plusieurs académies cohabitent aujourd’hui dans les "petites régions", pour démontrer qu'il serait tout à fait possible de laisser vivre les académies de Lille et Amiens comme aujourd'hui.

Mais au micro de France 3 Picardie, la rectrice d'Amiens a affirmé qu'aucun des 650 postes de son académie ne serait menacé. "Même en cas de fusion, il y aura un site de l’académie sur Amiens, avec l’engagement qu’il n’y aura pas de mobilité forcée géographique des personnels, ni suppression d’emplois", a assuré Valérie Cabuil.

Des manifestants ont été reçus au Rectorat et en Préfecture, qui transmettront les requêtes au Premier ministre.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.