Alcool : interdiction de conduire avec plus de 0,5 g/l de sang, rappelle la gendarmerie de l'Aisne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Duclos .

Boire ou conduire, il faut choisir. Plusieurs conducteurs axenois l'ont apparemment oublié ce week-end. La gendarmerie de l'Aisne a contrôlé plusieurs personnes avec des taux d'alcoolémie de 1,08 g/l de sang, 1,44 g/l de sang, et même 2,76 g/l de sang.

Sur Facebook ce lundi 9 octobre, la gendarmerie de l'Aisne a jugé bon de rappeler quelques règles en matière d'alcool au volant.



Car certains automobilistes axonais se sont semblent-ils laissés aller ce week-end. Dimanche matin, les gendarmes sont intervenus sur un accident impliquant un seul motocycliste, qui a perdu le contrôle de son engin. Le test d'alcoolémie a révélé un taux de 2,76 g/l de sang. L'individu conduisait qui plus est sans permis ni assurance, en état de récidive.



Avant cela, vendredi à minuit, une patrouille sur la commune de Vic-sur-Aisne a pris sur le fait un cyclomoteur au milieu de la chaussée, faisant des embardées. L'homme conduisait avec 1,08 g/l de sang.



Et enfin, le peloton d'intervention et de surveillance d'Hirson a contrôlé à La Capelle un autre automobiliste alcoolisé. Lui roulait avec un taux de 1,44 g/l.



Les gendarmes rappellent donc qu'un taux égal ou supérieur à 0,50 g/l de sang entraîne le retrait de 6 points sur le permis, ainsi qu'une amende forfaitaire de 135 €, l'immobilisation du véhicule et une suspension du permis pouvant aller jusqu'à 3 ans.



Au-delà de 0,80 g/l de sang, l'amende peut aller jusqu'à 4 500 €, et s'accompagner d'une peine maximale de 2 ans de prison.



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité