Château-Thierry : les parents de la fillette tombée dans la Marne demandent la reprise des recherches

Publié le Mis à jour le
Écrit par MCP avec R. Vivenot

Le 6 février 2020, la petite Honor-Marie âgée de 8 ans est tombée dans un bras de la Marne à Château-Thierry, dans l’Aisne. Trois semaines plus tard l'enfant n’a toujours pas été retrouvée. Ses parents demandent aux autorités de relancer les recherches.
 

Honor-Marie a disparu depuis trois semaines. Le 6 février, en fin d’après-midi, la fillette de 8 ans a été emportée par le courant de la Marne en essayant de sauver sa petite sœur, elle-même tombée à l’eau. L’enfant de 4 ans a pu être sauvé mais Honor-Marie est toujours portée disparue. "Nous n’avons pas de nouvelles, on ne voit personne sur le terrain, commente Victor, un membre de la famille. Nous de notre côté on a fait les bords de la Marne en espérant retrouver l’enfant quelque part mais malheureusement nous n’avons pas de nouvelles".

Pour Valcia Bimbakila-Toundé, la mère de la fillette, l’attente est insupportable : "C’est très dur et c’est insupportable. Je demande qu’on m’aide et qu’on accorde une dernière chance à ma fille. Elle est peut-être accrochée quelque part".  

Au moment de la disparition, d’importants moyens de recherche ont été déployés : hélicoptère,  plongeurs ou encore patrouilleurs à pied.  Mais la rivière en crue a rendu les recherches difficiles. Aujourd'hui, les proches de la victime demandent aux autorités de les relancer."Aujourd’hui avec l’accalmie, on voit que le soleil revient et qu’il y a une décrue. On aimerait en profiter" précise Ernest Toundé, l’oncle d'Honor-Marie.

La famille de l’enfant déplore une absence de communication avec les services de la sous-préfecture. Elle envisage d'organiser une marche pour appuyer sa demande. Contactées, les autorités préfectorales n'ont pas souhaité s'exprimer à ce sujet.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité