Classé Monument de France et abandonné depuis plus de 10 ans, le tribunal de Vervins retrouve une seconde vie

Classé Monument de France, l'ancien tribunal de Vervins, édifié en 1847, était à l'abandon depuis 2011. Ses travaux intérieurs ont commencé en janvier 2024. 2,7 millions d'euros ont été investis par l'État, la Région et le département de l'Aisne pour mener à bien cette restauration.

Annoncés l'an passé et espérés de longue date, les travaux intérieurs ont été lancés aux premières heures de 2024. L'ancien tribunal de Vervins doit retrouver son éclat d'antan. Construit en 1847, cet édifice imposant était à l'abandon depuis 2011, après la réforme de la carte judiciaire. Promulguée par Rachida Dati en 2007, cette loi a supprimé 320 juridictions sur le territoire national dans le but de rendre le processus de jugement plus efficace.

Les 1 500 m² de l'imposant palais de justice de Vervins se dégradaient à vue d'œil depuis sa désertion. La découverte de mérules, un champignon qui attaque le bois, a précipité le début des travaux. Dès lors, depuis 2019 jusqu'à mars 2023, la rénovation extérieure a été entreprise. L'État, la région Hauts-de-France et le département de l'Aisne ont déboursé près de 2,7 millions d'euros pour rénover le tribunal.

Le but est de garder la face emblématique du bâtiment, l'esprit d'antan.

Patrick Fouquet

technicien monuments historiques au Conseil départemental de l'Aisne

"On a pris le parti de traiter le problème à fond. On a démonté les boiseries (...), des planchers, le plafond. Il y a eu beaucoup de rattrapages avant que les entreprises ne viennent sur place. Ce chantier est exceptionnel. Le travail a été fait pour respecter l'architecture (...) on retrouve même des modénatures des temples grecs (traitement ornemental d'une façade, ndlr), développe Patrick Fouquet, technicien monuments historiques au conseil départemental de l'Aisne. Le but est de garder la face emblématique du bâtiment, l'esprit d'antan."

Classé Monument de France depuis 2021

Classé Monument de France depuis novembre 2021, la Région a voulu vendre "ce beau patrimoine qu'il fallait réhabiliter". "Il faut réutiliser l'existant au sein des centres-villes. Il faut retrouver de la vie en Thiérache", plaide Nicolas Fricoteaux, président (DVC) du conseil départemental de l'Aisne. "L'objectif est de créer des bureaux avec le confort nécessaire", détaille Patrick Fouquet.

À terme, le tribunal de Laon pourrait y tenir une antenne de justice de proximité. L'école de la deuxième chance de Vervins, qui accueille des jeunes sans diplôme ou sortis du système scolaire, intégrera les murs de l'ancienne Cour de Justice."Un lieu d'espoir et d'insertion", résume Nicolas Fricoteaux.

La fin des travaux intérieurs est estimée par le président du département "dans le courant de l'année 2024".

Avec Rémi Vivenot / FTV