"La nation s'incline devant vous" : Gérald Darmanin rend hommage au pompier volontaire mort dans un accident de la route dans l'Aisne

Un hommage était rendu ce vendredi 16 février au jeune sapeur-pompier décédé dans un accident de la route lors d'une intervention, le 10 février dernier. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est rendu sur place pour décorer le soldat du feu à titre posthume.

C'est une foule nombreuse et silencieuse qui était rassemblée sur la place du village de Trélou-sur-Marne, près de Dormans, dans l'Aisne. De nombreux sapeurs-pompier, mais aussi des habitants du village, dont certains se souviennent avoir croisé Jérémie Fontaine le jour du drame. "C'était un enfant du village, donc c'est indispensable qu'on soit là", souligne une habitante habillée en noir.  

Ce sergent des sapeurs-pompiers est mort à l'âge de 35 ans, samedi 10 février en début de soirée, alors que son véhicule d'intervention a percuté un pylône électrique.

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, s'est déplacé pour assister à la cérémonie. "Adjudant Jérémie Fontaine, la nation s'incline devant vous", a déclaré le ministre.

Le jeune soldat du feu a été élevé au grade d'adjudant à titre posthume. Il a également reçu la distinction de chevalier de l'ordre national du mérite, la médaille de la sécurité intérieure, échelon or, ainsi que la médaille des sapeurs-pompiers avec rosette pour service exceptionnel, échelon or, et la médaille du courage et du dévouement. 

Lors de son discours, Gérald Darmanin a salué le courage des coéquipiers présents dans le véhicule lors de l'accident : "Quand ils appellent le centre opérationnel, ils indiquent avec précision la situation. Ils disent aussi qu'ils ne veulent pas sortir, ils ne veulent pas laisser Jérémie, Jérémie qui semble si mal en point."

"En ce jour de deuil, de deuil pour votre village, monsieur le maire, pour votre famille, de deuil pour l'Aisne et pour toute la nation, le souvenir du sergent Jérémie Fontaine éclaire nos ténèbres" a-t-il ajouté. 

Jérémie Fontaine avait rejoint les jeunes sapeurs-pompiers de Trélou-sur-Marne à l'âge de 13 ans et les pompiers volontaires dès sa majorité. Son cercueil a été décoré puis porté par ses collègues jusqu'à être déposé dans un véhicule ouvert qui a traversé la foule, pour un dernier hommage.

 Avec Rémi Vivenot/ FTV