La piste Fourniret étudiée dans le meurtre de Nadège Desnoix dans l'Aisne : les répercussions de sa mort sur l'enquête

Le 10 mai 2021, Michel Fourniret meurt à 79 ans. Condamné 2 fois à la perpétuité pour le meurtre de 8 jeunes femmes, Il était poursuivi dans plusieurs autres crimes. Sa piste est également étudiée dans une vingtaine d'autres meurtres dont celui de Nadège Desnoix à Château-Thierry en 1994.

Le 25 mai 1994, à Château-Thierry dans l'Aisne, le corps de Nadège Desnoix est retrouvé lardé de coups de couteau. La piste de Michel Fourniret est étudiée dans ce meurtre depuis plusieurs semaines.
Le 25 mai 1994, à Château-Thierry dans l'Aisne, le corps de Nadège Desnoix est retrouvé lardé de coups de couteau. La piste de Michel Fourniret est étudiée dans ce meurtre depuis plusieurs semaines. © FTV

Le 25 mai 1994, le corps de Nadège Desnoix est retrouvé par des passants sur un sentier reliant deux lycées de Château-Thierry dans l'Aisne.

La lycéenne de 17 ans, originaire de Croulonges-Cohan, a été tuée de plusieurs coups de couteau. À côté du cadavre, le cartable de la jeune fille et une rose coupée. 

La piste Fourniret évoquée en 2005 puis abandonnée

Nadège, scolarisée au lycée Jules Vernes à Château-Thierry, a été vue pour la dernière fois la veille, le 24 mai, dans un bar de la ville. Elle aurait quitté les lieux avant 12h pour aller rejoindre des copains avant de retourner en cours à 14h.

Pendant des années, l'enquête piétine. Aucun suspect. Des pistes qui se perdent et sont abandonnées. En 2005, une liste des victimes potentielles de Michel Fourniret est dressée. 70 noms y figurent dont celui de Nadège Desnoix. Mais aucune preuve matérielle ne permet de retenir l'hypothèse de l'implication de l'ogre des Ardennes. La piste est délaissée en 2006.

Beaucoup de concordances

Mais en 2008, le meurtre de la jeune Axonaise est évoqué lors du procès de Michel Fourniret : le mode opératoire, les caractéristiques de la victime, le transport du corps, les blessures, la localisation géographique et surtout la rose coupée, le genre de symbole qu'affectionne le tueur en série dont c'est la fleur préférée. Beaucoup de choses dans le dossier Desnoix font peser des soupçons sur Michel Fourniret.

D'autant que les enquêteurs, en retraçant le parcours criminel de Fourniret, relèvent une décennie entière, qu'ils appelleront la "période de blanche", durant laquelle il n'aurait pas commis de crimes. Une période allant de 1990 à 2000. Une période "d'inactivité" qui intrigue et à laquelle personne ne croit. Or Nadège Desnoix a été tuée en 1994.

Le rebondissement dans l'affaire Estelle Mouzin

Fin 2020, Michel Fourniret est déjà condamné pour 8 meurtres et fortement suspecté dans plusieurs autres. La juge d'instruction en charge de la disparition de la petite Estelle Mouzin à Guermantes diligente des analyses ADN sur un matelas retrouvé dans la maison de la sœur de Michel Fourniret. Située à Ville-sur-Lumes dans les Ardennes, l'homme avait l'habitude d'y séjourner.

Outre l'ADN d'Estelle, qu'il reconnaîtra avoir tuée, une trentaine d'autres est retrouvée sur cette pièce à conviction ainsi que dans le véhicule avec lequel Michel Fourniret enlevait ses victimes.

Des ADN inconnus qui vont être analysés pour savoir s'ils correspondent à des victimes de crimes non élucidés dans lesquels Fourniret est suspecté. Sur la liste initiale de 70 noms dressée en 2005, 21 sont isolés. Parmi ces 21 victimes, Nadège Desnoix. L'avocat de la famille Desnoix, Me Arnaud Miel, a confirmé que des comparaisons sont en cours entre l'ADN de la jeune Axonaise et ceux retrouvés sur le matelas et dans la camionnette. 

Sans résultat pour l’instant… 

Et maintenant ?

La mort de Michel Fourniret ne va pas classer le dossier Nadège Desnoix. Son implication n'est pour le moment qu'une éventualité en cours de vérifcation. Et "si l’ADN matche, de toute façon, c’est trop tard ! Explique Me Niel. Avec la mort de Fourniret, il y a extinction de l’action publique." Si l'ADN de Nadège figure bien sur le matelas ou la voiture de Fourniret, le meurtre de la lycéenne lui sera imputé mais il n'y aura pas de procès. 

La seule possibilité pour un procès est de trouver un élément reliant Monique Olivier, l'ex-femme et la complice de Michel Fourniret, au meurtre de Nadège Desnoix. Mais c’est "très très peu probable", avoue Me Niel.  

Dans cette enquête, qui n'est pas prescrite et qui a déjà connu cinq juges d'instruction, d’autres investigations sont en cours selon Me Niel. Il ne nous en dira pas plus : "secret de l’instruction".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers michel fourniret justice société