Le lait équitable Faire France aura son propre stand au salon de l'agriculture

© France 3 Hauts-de-France
© France 3 Hauts-de-France

Le lait Faire France a déjà cinq ans ! Lancée en Picardie, cette brique équitable a pour but de mieux rémunérer les éleveurs afin qu'ils puissent s'imposer face à la grande distribution. Faire France aura son propre stand au salon de l'agriculture.

Par Célia Vanier

Pour la première fois, Faire France aura son propre stand au salon de l'agriculture. Faire France, c'est cette initiative de lait équitable lancée par un agriculteur picard il y a 5 ans... À l'époque, c'était la première initiative du genre.

C'est désormais la brique de lait la plus rémunératrice pour les éleveurs, qui sont payés 45 centimes par litre. Le but étant de rémunérer les éleveurs au juste prix mais aussi de sensibiliser les consommateurs à leur situation. 


Lors de sa sortie en 2013, les règles du jeu étaient les suivantes : les magasins distributeurs étaient libres de décider du prix de vente.. Il leur était toutefois recommandé de ne pas le faire tomber en-deçà des 99 centimes. Un prix que les éleveurs associés avaient jugé "équitable" pour le producteur, le distributeur et le consommateur.

Pour son créateur, être présent au salon de l'agriculture est une façon de montrer que la crise agricole n'est pas une fatalité. "Je pense que c'est en train d'évoluer. Les gens commencent à comprendre qu'il n'y aura pas de réponse à cette crise. Du coup, les initiatives se développent de part et d'autres", analyse Jean-Luc Pruvot, agriculteur à Parfondeval (Aisne) et président de Faire France. 


Pour toucher un public plus large, Jean-Luc Pruvot a trouvé une autre idée : la brique connectée… inaugurée au salon de l'agriculture. Sur la brique de lait, un QR code à flasher permettrait au consommateur de visionner une courte vidéo de quelques secondes afin de découvrir comment fonctionne un élevage.

La brique équitable Faire France aura son propre stand au SIA 2018
Reportage : Perrine Ketels, Yves-Olivier Ebe et Fabien Desgardins ;

En 2016, une autre marque de lait a fait son apparition dans les enseignes Carrefour puis Intermarché, Auchan et Cora. Fonctionnant sur la même idée, "C'est qui le patron" avait pour but de garantir un prix convenable aux producteurs laitiers. Son concept : un prix décidé par les consommateurs à partir de critères précis. En l'espace de quatre mois, 5 millions de briques ont été vendues. 


A lire aussi

Sur le même sujet

Recette : le gratin de fraises de Wambrechies

Les + Lus