Laon : extension du cimetière d'Ardon, une zone sera réservée pour des enterrements en pleine terre

© Google Street View oct. 2018
© Google Street View oct. 2018

Le cimetière d'Ardon de la ville de Laon compte 800 places. La municipalité va profiter des travaux d'extension pour proposer 26 places où les défunts pourront être enterrés de manière écologique.  

Par Halima Najibi

La ville de Laon va étendre le cimetière d'Ardon. Avec ses 800 places, il arrive à saturation. Avec cette nouvelle extension, la ville opte pour un cimetière très nature, paysagé et engazoné, dans un style japonisant, avec des arbres. "On sort du schéma traditionnel avec des allées en gravillons", souligne Eric Delhaye, le maire de Laon. "Dans cette extension, il y aura trois zones. Une classique de 290 places, une autre qui comprendra 58 cavurnes et enfin une zone de 96 places de columbarium, avec un grand mur végétal. On aura également une zone dite de puits de dispersion, et enfin 26 places seront ouvertes à des enterrements en pleine terre", ajoute l'élu.   

Pour cette partie du cimetière la ville rompt avec la tradition. Même si pour l'instant elle ne sait pas s'il y aura de la demande, la municipalité opte pour une tendance d'avenir. "Sur Facebook des gens m'ont dit qu'ils étaient interréssés par cet espace de pleine terre". Si la demande devient importante la mairie s'adaptera. 

Le retour à la nature

Dans cette extension du cimetière d'Ardon, il n'y aura plus de pierres tombales. Les cercueils ou les urnes seront plus écolos, en matériaux biodégradable. Les linceuls des défunts seront en fibres naturelles, et les soins seront limités au minimun. Par rapport à un enterrement classique, les dépenses sont allégées. Et le retour à la terre sera plus rapide. Les professionnels des funérailles devront s'adapter. "D'ailleurs je vais rencontrer les responsables des pompes-funèbres à Laon" assure Eric Delhaye.  

Le premier cimetière écologique en France à vue le jour à Niort. 
Un 3e cimetière écologique pourrait suivre dès le mois de septembre en France, celui d'Ivry-sur-Seine aux abords du 13e arrondissement de Paris. Afin de garantir un impact minimal sur l'environnement, la ville prévoit des enterrements "0 déchet"

438 000 euros pour cette nouvelle extension

Les travaux vont démarrer dès cette automne, avec une mise en service pour la fin de l'année. 438 000 euros vont être consacrés à cette aggrandissement du cimetière d'Ardon. Laon compte quatre cimetières, Saint-Just, Montreuil, La Manoise, et Ardon.      
 

Sur le même sujet

Les + Lus