"Les enfants se sont retrouvés prisonniers dans la classe" : de nouvelles coulées de boue et inondations en Picardie

C'est la quatrième fois que les orages frappent la Picardie en cette fin de mois de mai 2024. Le sud de l'Aisne et la Somme ont été les plus touchés ce vendredi 24 mai. Précisions.

Tout s'est passé très vite. En fin d'après-midi, le 24 mai, une forte pluie s'est abattue sur la petite commune de Saint-Eugène, dans le département de l'Aisne. 

En quelques minutes, elle a fait gonfler un petit ruisseau et le centre du village s'est retrouvé nettoyé sous près d'un mètre d'eau et de boue. Une trentaine d'habitations a été touchée, cinq personnes ont dû être relogées.

Des bâtiments communaux sinistrés

La mairie, l'église et la salle des fêtes ont aussi les pieds dans l'eau. Tout comme l'école primaire. "C'est monté assez haut, très rapidement. Les enfants se sont retrouvés prisonniers dans la classe avec la maîtresse. Ils ont dû sortir par la fenêtre. Ça a été très difficile, les enfants pleuraient", raconte Aurore Humbert, vice-présidente du syndicat intercommunal des écoles regroupées.

L'école ne pourra pas rouvrir avant le mois de septembre. À compter de lundi, les enfants seront accueillis dans une école voisine. "Tout est hors service. Il n'y a plus d'école, plus de cantine, plus de garderie. [...] Ça va être un coup dur financièrement", se désole Michaël Peugniez, le maire.

Sur place, le lendemain, les pompiers ont aidé les habitants et dressé le premier bilan. "Au plus fort, nous avons engagé 147 pompiers sur l'ensemble du département. Nous avons principalement mené des actions de mise en sécurité, de reconnaissance et de protection des biens", précise le colonel Thierry Darras.

L'est de la Somme également inondé

L'Aisne n'est pas le seul département touché. Dans la soirée du 24 mai, une coulée de boue s'est aussi abattue sur la commune de Monchy-Lagache dans la Somme.

Dans cette commune de 600 habitants, un orage a déversé "50 millimètres de pluie", précise le site internet Météo express

Là aussi, des dégâts sont visibles dans une trentaine de maisons.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité