• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Un projet de reprise du site NLMK à Beautor

L'usine NLMK de Beautor produisait jusqu'en 2016 des composants en acier pour l'industrie automobile. / © France 3 Picardie
L'usine NLMK de Beautor produisait jusqu'en 2016 des composants en acier pour l'industrie automobile. / © France 3 Picardie

Le président de la communauté d'agglomération a annoncé ce vendredi que des négociations étaient en cours. Le groupe Drekan, spécialiste en maintenance de machines tournantes, pourrait venir s'installer sur le site de l'usine NLMK à Beautor. 

Par Jennifer Alberts

Le terrain qui accueillait NLMK à Beautor, dans l'Aisne, pourrait reprendre vie. Le président de la communauté d'agglomération Chauny-Tergnier-La Fère, Bernard Bronchain, a annoncé ce vendredi que des discussions étaient en cours entre le groupe sidérurgique et la société Drekan, basée en Haute-Savoie et qui dispose déjà de huit sites en France. Spécialisée dans la maintenance de machines tournantes, comme des turbines, l'entreprise serait intéressée notamment par la facilité d'accès ferroviaire ou fluvial au site.
 

Il y a deux ans, NLMK cessait l'activité de son usine de Beautor, supprimant environ 210 emplois. Environ 130 salariés ont contesté devant les Prud'hommes de Laon le motif économique de leur licenciement. En mai dernier, le tribunal a statué que ce dernier avait été opéré "sans cause réelle et sérieuse".
 

Sur le même sujet

Les postiers de Saint-Quentin en grève

Les + Lus