Aisne : trois pharmacies de Chauny victimes de tentatives de cambriolage dans la même nuit

Photo d'illustration / © Loïc Venance / AFP
Photo d'illustration / © Loïc Venance / AFP

Trois pharmacies de Chauny (Aisne) ont fait l'objet de tentatives de cambriolage dans la nuit du 3 au 4 janvier 2020. Une somme d'argent a été dérobée dans le premier commerce, mais les cambrioleurs ont été mis en fuite par le propriétaire et la vidéosurveillance en s'attaquant aux deux suivants.

Par Valentin Pasquier

Trois commerces de Chauny (Aisne) ont été victimes de tentatives de cambriolage dans la nuit du 3 au 4 janvier 2020. Chose improbable, ces trois enseignes sont toutes des pharmacies. Ces tentatives d'intrusion, dont une seule a été fructueuse, auraient été perpétrées à partir d'une heure du matin jusqu'"en fin de nuit", rapporte les gendarmes de l'Aisne qui viennent de se saisir de l'enquête. Pour le moment, il n'est pas confirmé que ces trois tentatives soient l'oeuvre du ou des mêmes individus.
 

Seulement attiré(s) par la caisse

La première pharmacie visée est celle de la Chaussée, située au bord du chemin de fer dans la rue du même nom. Vers une heure du matin, le ou les malfrats ont réussi à soulever la grille métallique et à forcer l'entrée pour s'introduire dans le commerce.

"Ils ont réussi à pénétrer dans l'officine et à voler dans la caisse, rapporte un employé de la pharmarcie. Ils étaient essentiellement intéressés par ça puisque, pour le moment, nous n'avons pas constaté le vol d'un produit quelconque." Le montant de l'exaction n'a pas encore été établi par l'enseigne, qui a pu ouvrir ce 4 janvier malgré le vol et une porte vandalisée. Une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie.
 

Deux tentatives avortées

Ensuite, deux autres cambriolages ont été successivement tentés vers 3 heures et "en fin de nuit" dans deux autres enseignes, à savoirla pharmarcie de Chauny, située boulevard d'Andenne, puis la pharmacie de la République en centre-ville. Là, le ou les individus ont été mis en fuite avant d'avoir pu s'introduire dans ces commerces.

Dans la deuxième, le propriétaire qui réside à l'étage a pu empêcher le cambriolage d'aboutir. "Vers trois heures, j'ai entendu du bruit en bas, j'ai d'abord cru que c'étaient les livreurs qui faisaient plus de bruit que d'habitude, raconte le responsable de la pharmacie de Chauny. Puis je suis descendu avec une lampe et j'ai pu apercevoir une personne dans l'officine, qui est partie dès que je lui ai demandé ce qu'il fabriquait là." La personne en question, qui a pénétré dans l'établissement en levant le rideau de fer, n'a rien eu le temps de voler. Le pharmacien a, comme son confrère, déposé plainte.

Dans la dernière pharmacie, c'est la télésurveillance qui a alerté les gendarmes et dissuadé le ou les malfrats. Une enquête a été ouverte pour déterminer le ou les auteurs des faits, exceptionnels dans cette ville calme de la vallée de l'Oise.

 

Sur le même sujet

Les + Lus