Rudy Gobert élu meilleur défenseur de l'année en NBA : "c'est surtout un travail d'équipe"

Le Saint-Quentinois Rudy Gobert a remporté le titre de meilleur défenseur de l'année 2024 en NBA. Un trophée qu'il a déjà gagné à trois reprises. Ce prix vient récompenser une année sportive extraordinaire pour le pivot des Timberwolves du Minnesota.

Les bonnes nouvelles s'enchaînent pour Rudy Gobert en ce mois de mai 2024. Après être devenu papa de son premier enfant le 7 mai, le joueur de l'équipe de France apprend son titre de meilleur défenseur de l'année. 

"C'est surtout un travail d'équipe"

Rudy Gobert a devancé son compatriote Victor Wembanyama et l'intérieur des Miami Heat, Bam Adebayo. Dans une interview pour l'émission NBA sur la chaîne américaine TNT, il a salué ses coéquipiers. "Ce prix, c'est super, mais je ne l'ai pas gagné seul, c'est surtout un travail d'équipe." 

Ce trophée vient récompenser une année exceptionnelle pour le Saint-Quentinois. Le pivot est le deuxième meilleur rebondeur de toute la ligue américaine avec presque 13 prises par rencontre en moyenne. Il cumule aussi deux contres par match, un exercice dans lequel il excelle.

Le plus impressionnant chez Rudy Gobert n'est pas forcément visible dans les statistiques. Sa force numéro une est la dissuasion. Lorsque les joueurs de l'équipe adverse voient "Gobzilla" sous le panier, ils hésitent à l'affronter dans la raquette. Il faut dire que son sens du placement et ses mensurations sont extraordinaires. Avec ses 2,16 mètres et ses 117 kg, le Français impressionne.

L'Axonais est surtout la pierre angulaire défensive de son équipe. Il organise et dirige le placement de ses partenaires. Son rôle et ses performances ont conduit les Timberwolves du Minnesota à être la meilleure équipe en défense de la saison 2023 - 2024 de NBA.

Rudy Gobert, le mal aimé

Malgré ses bons résultats, les confrères du Français n'ont pas toujours été tendres avec lui. Au mois d'avril, le média The Athletic réalisait des sondages auprès de 142 autres joueurs de la NBA. Lorsque le journal a posé la question : "Qui est le joueur le plus surcoté de la ligue selon vous ?", une majorité a répondu Rudy Gobert.

Des critiques dont le Saint-Quentinois a l'habitude. Dès son arrivée aux États-Unis en 2013, les observateurs et les autres joueurs doutaient déjà de son potentiel. Aujourd'hui, l'Axonais ne prend plus à cœur ces critiques : "Tous les joueurs qui me connaissent savent vraiment qui je suis et ont du respect pour moi", avait-il réagi suite à la publication de The Athletic.

► À LIRE AUSSI : Le joueur de NBA Rudy Gobert se confie sur son enfance dans l'Aisne : "la plus haute forme de force est de rester fidèle à soi-même"

Le plein de confiance avant les Jeux Olympiques

L'un de ses détracteurs les plus récurrents est Draymond Green. Le joueur des Golden State Warriors ne rate jamais une occasion d'égratigner publiquement le Français. Il avait notamment reproché à Rudy Gobert d'être trop "tendre" pour la NBA.

Une inimitée qui en est même venue aux mains au début de saison. Draymond Green avait étranglé l'Axonais lors d'un match, mais récemment le joueur de l'équipe californienne a fait son mea culpa à sa manière dans un podcast : "Rudy Gobert n'est plus nul en défense".

Ce trophée de meilleur défenseur de l'année vient compléter la collection du Français. Il l'avait déjà remporté à trois reprises avec son ancienne équipe du Jazz d'Utah en 2018, 2019 et 2021. Cette récompense va permettre au Français de faire le plein de confiance.

Une bonne nouvelle en vue des Jeux olympiques de Paris 2024 où le géant Saint-Quentinois sera là aussi l'atout numéro 1 de l'équipe de France en défense.