À Soissons et Saint-Quentin, une pizzeria récolte des dons et offre des pizzas aux sans-abris

Les restaurants Pizzatime's de Soissons et Saint-Quentin renouvellent leur opération solidaire au profit des sans-abris. Jusqu'au 2 janvier, ils collectent des dons et offrent des pizzas et boissons à ceux qui sont dans le besoin.

Durant les fêtes de Noël, les restaurants Pizzatime's de Soissons et Saint-Quentin préparent des pizzas pour les sans-abris
Durant les fêtes de Noël, les restaurants Pizzatime's de Soissons et Saint-Quentin préparent des pizzas pour les sans-abris © Pizzatime's

L'opération "Noël box" débute jeudi 24 décembre, soir du réveillon. À l'intérieur, une pizza, une boisson, des chocolats et un dessert pour les sans-abris. Le restaurant Pizzatime's de Saint-Quentin travaille en partenariat avec le samu social, celui de Soissons avec l'association Coallia afin de distribuer les repas.

L'initiative est renouvelée chaque année depuis 2015. Un projet auquel tient le gérant de la pizzeria Mehmet Akdemir. "On essaye de donner un peu de chaleur humaine et de réconfort à ceux qui en ont besoin", confie-t-il. 

Le restaurant s'investit régulièrement dans ce genre d'opération solidaires. Durant le premier confinement, la pizzeria a notamment offert des pizzas au personnel soignant et aux pompiers de Soissons. Elle a aussi lancé l'opération "Courir pour un cartable" afin de récolter des fournitures scolaires. 

"Une chaîne de solidarité s'est créée"

Pour le gérant, il est important de rester mobilisés en particulier cette année avec la crise sanitaire. "On a senti qu'il y avait une baisse au niveau des dons, on essaye tant bien que mal de rester debout, de lancer des SOS", indique-t-il. En plus des repas distribués, les deux pizzerias ont mis en place une collecte de dons (vêtements chauds, nécessaire de toilette et chocolats) qui peuvent être déposés directement au restaurant.

"Les gens viennent et nous déposent spontanément leurs affaires, affirme Mehmet Akdemir. Une chaîne de solidarité s'est créée. Et si ce n'est pas des dons, les clients commandent une pizza en plus que l'on garde pour les sans-abris."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société sdf