• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Retrouvailles pleines d'émotions entre une Axonaise et sa sœur américaine

Jocelyne et Reta partagent aujourd'hui leurs souvenirs et rattrapent le temps perdu. / © Clément Jean-Pierre/Francetv
Jocelyne et Reta partagent aujourd'hui leurs souvenirs et rattrapent le temps perdu. / © Clément Jean-Pierre/Francetv

À 73 ans, Jocelyne a rencontré pour la première fois sa demi-soeur dont elle a appris l'existence en 2012, grâce à ses enfants. Fille d'un soldat américain, elle n'a jamais connu son père reparti après la guerre. Aujourd'hui, c'est une rencontre pleine d'émotions entre deux soeurs qui a eu lieu.

Par CDC et PP

Une photo, c'est le seul souvenir qui lui reste de son père qu'elle n'a jamais rencontré. La maman de Jocelyne Nattier a toujours refusé de lui en parler. Pourtant, tout son entourage connaissait son histoire. "Tout le monde savait que mon père était américain. On habitait dans un petit village. Ma mère m'en a jamais parlé. À notre époque, on ne demandait pas, c'était tabou", déplore Jocelyne Nattier.
Ce sont ses enfants qui tentent des années plus tard de retrouver les traces de leur grand-père, aujourd'hui décédé. Ils découvrent alors Reta Barefield, la fille du soldat. Avec Reta, Jocelyne agrandit sa famille, heureuse de tout le bonheur et la tendresse que cette relation lui procure.

Reta vient de passer une semaine chez Jocelyne. Autour d'un album de famille qu'elle a apporté, elles évoquent leurs souvenirs et rattrapent le temps perdu.
"C'était spécial et vraiment très important pour moi qu'elle sache qu'on est une famille parce que la famille, c'est tout" se réjouit Reta. 

Sur le même sujet

TRIBUNE NORD. Quelles solutions face à l’homophobie dans les stades ?

Les + Lus