Trois Picards se préparent à pédaler 15 000 kilomètres, afin de rejoindre la Corée du Sud et le plus grand rassemblement au monde de scouts

Trois scouts picards s'apprêtent à enfourcher leur vélo, direction Saemangeum, en Corée du Sud. Un road trip de huit mois, qui débute en janvier 2023 pour rejoindre le Jamboree, un rassemblement international de scouts, en août 2023. À trois mois du départ, la préparation s'intensifie.

Les derniers réglages, avant d'avoir la tête dans le guidon. Florian Coupé (37 ans), Antonin Savoye (21 ans), et Pierre Lesourd (22 ans) se sont fixé de parcourir, entre janvier et août 2023, 15 000 km, à travers l'Europe, le Caucase, et l'Asie Centrale, afin d’arriver à temps pour le Jamboree. Le plus grand rendez-vous international de scouts du monde, qui a lieu tous les quatre ans. 

Le projet prend forme depuis bientôt près d’un an. Florian, l’aventurier le plus expérimenté des trois, est à l’initiative. Auteur d’un Paris-Pékin sur plus d’un an, en 2015, il a convaincu Antonin et Pierre de se lancer dans l'aventure.

Tout au long de leur voyage, les trois scouts rouleront pour Mathis, "un scout de Laon qui était avec Antonin et Florian. Il est décédé d'un cancer. C'était un ami qui est parti. Je suis pas mal copain avec son frère. Donc, ça nous tient vraiment à cœur de mettre en avant l’association Mathis&co lors de notre voyage", explique Pierre.   

Mathis&co est affiliée à l'association Imagine for Margo. Cette dernière organise des courses en septembre, où chaque participant doit collecter une certaine somme (100 € ou 200 €), en fonction de son âge, pour valider son inscription. Depuis trois ans, Mathis&co participe à celle-ci. Comme le révèle Pierre, "l’objectif est de lever des fonds pour améliorer la recherche pour lutter contre le cancer. On va créer une cagnotte sur le site La Cyclodyssée, sur nos réseaux sociaux pour récolter un maximum d'argent et le redonner à la course en septembre prochain".

Un voyage qui demande un budget de 30 000 euros 

Mais avant ça, la préparation du voyage se poursuit. Et forcément, ça prend pas mal de temps. Il y a plusieurs étapes avant de mettre les premiers coups de pédale : « trouver des sponsors, créer un dossier, créer l'association, contacter les scouts, les délégations étrangères, rechercher l’itinéraire”, énumère Pierre, le moins expérimenté du trio. 

Mais il travaille dans le domaine du vélo. Il apporte donc son expertise dans la préparation du matériel. "L’objectif c’est d’avoir le moins de poids possible sur le vélo. Tout est calculé, on a des tableaux excel. On sait exactement ce qu’on doit prendre" précise-t-il. Il y aura également du matériel vidéo dans leurs sacoches, car ils souhaitent faire de leur périple un documentaire. "Voyager à vélo, c'est vraiment prendre le temps de subir un peu les kilomètres et voir ce qu'on traverse, rencontrer d’autres scouts». 

Au total, La Cyclodyssée, le nom de leur aventure, doit obtenir un budget de 30 000 €. "Ce qui va nous coûter le plus cher, ça sera la nourriture, parce que les logements on compte dormir chez des scouts. Après, c’est l'achat des vélos et du matériel", précise Pierre. 

80 kilomètres les jours de vélo, 10 jours de repos par mois

C'est aussi un défi sportif. Le trio va parcourir 15 000 kilomètres, soit vingt jours de vélo par mois, en réalisant 80 kilomètres quotidiennement. Les dix jours restants doivent être consacrés au repos et aux visites. Par ailleurs, ils ont prévu trois semaines de marge, comprenant les imprévus, pour arriver à temps, avant leur rendez-vous en Corée du Sud.

Ils espèrent également motiver du monde pour rouler avec eux. "On va faire en sorte que certains scouts nous rejoignent sur deux, trois jours de vélo pour passer plus de temps ensemble", indique Pierre.

Le départ du road trip est prévu le 2 janvier, à Moisson dans les Yvelines, lieu de l'unique Jamboree organisé par la France, en 1947. Ils vont ensuite traverser l’Europe, le Caucase, et l’Asie Centrale.

À trois reprises, les trois cyclistes devront mettre leur vélo de côté. "On doit prendre le bateau trois fois. On va traverser la mer Noire, de la Roumanie jusqu’à la Géorgie, la mer Caspienne de l’Azerbaïdjan jusqu'au Kazakhstan. Et puis quand on arrivera tout au bout de la Chine pour aller en Corée du Sud", détaille Pierre.

En attendant, ce samedi 15 octobre, les trois hommes continuent d’étendre leur réseau et d’emmagasiner les retours d’autres globe-trotters, à l’occasion d’un festival sur les films d'aventure, à Dijon.