• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

À Tupigny, des voitures à hydrogène en libre-service pour les habitants

Les voitures devraient être mises à disposition en 2020, une fois que le parc éolien sera en service. / © France 3 Picardie
Les voitures devraient être mises à disposition en 2020, une fois que le parc éolien sera en service. / © France 3 Picardie

La commune de Tupigny dans l'Aisne prévoit de mettre à disposition des habitants deux voitures. Un service qui devrait être gratuit, et avec une particularité : les véhicules roulent à l'hydrogène. 

Par RI avec Perrine Ketels

C'est une première en France ! Des voitures écolos en libre-service, pour les habitants de la commune, qui ont pu tester le dispositif pour la première fois ce samedi.

Afin de désenclaver le village de 350 habitants, la municipalité a décidé de mettre deux véhicules à leur disposition. Pas besoin de pompe à essence ou de borne de rechargement électrique : les deux voitures roulent à l'hydrogène !
 

Redorer l'image de l'éolien

Une borne a été installée, qui sera alimentée par les six éoliennes qui verra le jour d'ici 2020 à Tupigny. L'électricité produite par le parc éolien sera simplement transformée en gaz. Chaque recharge en hydrogène donnera au véhicule une autonomie de 350 kilomètres.

Un investissement de 300 000 euros pour la société spécialisée dans les énergies renouvelables Vents du Nord, qui devrait permettre de redorer l'image de cette énergie de plus en plus contestée dans la région. Xavier Bertrand a d'ailleurs annoncé qu'il voulait freiner le développement de l'éolien dans les Hauts-de-France.

Les habitants qui ont pu tester les voitures semblent conquis par cette voiture "très sympa, très silencieuse, qui ne fait aucune différence avec une voiture électrique" et par ce "très beau projet pour la communauté". 
 

Désenclaver un village


Si tous les habitants de Tupigny pourront avoir accès à ce dispositif, la priorité sera donnée aux demandeurs d'emploi, pour leur permettre de trouver du travail au-delà des frontières de la commune.  "On est assez loin de tout. Pouvoir bénéficier d'une voiture (...), c'est un atout considérable.", explique Jean-Luc Egret, le maire (DVD) de la commune. 
 


► Voir le reportage complet sur la chaîne Youtube de France 3 Hauts-de-France

A lire aussi

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus