Cet article date de plus de 4 ans

Albert (80) : les corps enterrés n'étaient pas ceux des soldats

Lors de fouilles dans une ancienne tranchée, des archéologues britanniques ont découvert les dépouilles de deux soldats de la première guerre mondiale. Problème, ces deux hommes, qui ont été identifiés, ont déjà une tombe à leur nom dans le cimetière militaire d'Albert dans la Somme... 
Cimetière militaire d'Albert, dans la Somme
Cimetière militaire d'Albert, dans la Somme © Nicolas Corselle

Selon une information révélée par le Times, une équipe d'archéologues britanniques et de scientifiques du ministère de la Défense a identifié les corps de deux soldats retrouvés en 2013 et détenant déjà une tombe à leur nom. Plutôt que d'être récupérés et mis dans la fosse commune avec les autres soldats, les deux corps étaient restés sous terre. 

Les analyses ADN ont révélé que les corps appartenaient à William Marmon, 21 ans, et Harry Carter, 20 ans. Ils ont tous deux perdu la vie lors de l'explosion d'une mine allemande de 15 tonnes au cours de la guerre en 1915. Reste à déterminer qui est enterré à leur place, au cimetière militaire d'Albert...

Six autres corps ont été retrouvés dans la tranchée. Les archéologues, dirigés par l'historien Peter Barton, ont déterminé qu'ils faisaient partie d'un groupe appartenant au 10e Bataillon de l'Essex Regiment. Ils ont été enterrés vivants par la mine allemande, la tranchée dans laquelle ils étaient en faction ayant été engloutie sous des centaines de tonnes de terre.

Des fusils, des casques et des boîtes de grenades à main ont également été retrouvés dans cette tranchée. 

Les soldats seront inhumés mercredi 19 octobre avec les honneurs militaires au cimetière du Commonwealth War Graves, dans la ville d'Albert. Neuf de leurs descendants seront présents.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archéologie culture patrimoine histoire sorties et loisirs première guerre mondiale