"Alcooliques, chômeurs, consanguins mais pas lepenistes" : des citoyens créent un groupe Facebook anti-Le Pen

Une page Facebook qui a réussi à fédérer 11 000 fans dit vouloir lutter contre le Front National, en tête des sondages en Nord Pas-de-Calais Picardie. Leur moyen de se faire entendre : des visuels à l'humour trash. 

Visuels créés par la page Facebook "Alcooliques, chômeurs, consanguins mais pas lepenistes".
Visuels créés par la page Facebook "Alcooliques, chômeurs, consanguins mais pas lepenistes".
Le nom de la page donne le ton : "Alcooliques, chômeurs, consanguins mais pas lepenistes" (allusion à la banderole anti-chtis déployée au Parc des Princes en 2008). De l'humour trash fondée sur les clichés autour de la région pour contrer le Front national, en bonne position pour éventuellement remporter les élections régionales en décembre prochain.  

L'idée a été lancée par des habitants du Nord Pas-de-Calais. A l'initiative de cette page, des personnes qui se disent simples citoyens, pas militants dans un parti, rassemblés sous le titre de "Chicons en colère". « Le message, c’est qu’on a déjà beaucoup souffert de ces clichés, on ne veut pas [du FN] en plus », explique une des membres de collectif à 20 minutes.


La page a été créée il y a un mois et publie régulièrement des affiches aux slogans explicites, ironiques et provocateurs : "Marine Le Pen n’aime pas les welsh welsh", "On se met les races à la blanche", "Paulo aime les moules-frites sans frites et sans fachos" ...

11 000 fans la suivent désormais. Le projet est d'imprimer ces visuels sur des stickers pour mieux les faire connaître. Une cagnotte Leetchi a été lancée pour aider au financement. « On a créé un mouvement qui fédère les gens qui se sentent abandonnés par les politiques, mais qui se disent " Surtout pas Le Pen ! " » affirme une membre des "Chicons en colère".

Paulo, c'est moi, c'est toi, c'est nous quoi ! cc Stromae#pasdansmaregion

Posté par Alcooliques, chômeurs, consanguins mais pas lepenistes sur vendredi 23 octobre 2015

Un des slogans créés par la page le 13 octobre dernier a été repris par l'équipe de Frédéric Cuvillier ce mardi dans un clip qui a fait beaucoup parler "Quand Le Pen monte, j'ai honte".

"Le chicon est une muse, a répondu le collectif sur sa page Facebook. Certains font des chansons, certains nous prennent nos idées ? On s'en fout, le chicon est LIBRE et chacun fait ce qu'il lui plait, du moment qu'on va tous voter, pom pom..."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter