• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Alerte terroriste maximale à Bruxelles : le roi était en thalasso en Bretagne

Le roi de Belgique, officiellement chef des armées, était en thalassothérapie à Quiberon, en Bretagne avec son épouse, quand l'alerte terroriste était à son maximum à Bruxelles, le week-end du 20 et 21 novembre. C'est Le Canard enchaîné, suivi d'un quotidien flamand qui rapporte l'information.

Par @F3Nord

Les 21 et 22 novembre, Bruxelles fonctionne au ralenti. L’alerte attentat est maximale, les métros sont arrêtés, les magasins fermés, l’armée est dans la ville. Le soir, d’importantes perquisitions son menées. Les autorités enchaînent les réunions de crise. Le roi, lui, sirote un cocktail en peignoir, à Quiberon, en Bretagne.

C’est ce que relate Le Canard enchaîné dans son édition à paraître demain et le quotidien flamand Het Nieuwsblad le rapporte aujourd’hui. Une nouvelle qui fait du bruit dans la presse belge, qui s’interroge sur la sécurité du roi et son sens de l’à propos. Dans le journal Le Soir, le journaliste du Canard qui a écrit l’article précise :  « Philippe et Mathilde y étaient inscrits sous un nom d’emprunt.» Ils sont tout de même partis un peu plus tôt que prévus, le dimanche soir.Officiellement, le roi de Belgique est chef des armées. Le Canard remarque, non sans ironie : « On a le Roi qui sirote un petit cocktail en peignoir et le Palais qui nous dit qu’il suit les événements [liés aux attentats] heure par heure… »

A lire aussi

Sur le même sujet

Concert : Le Vertigo au Pharos à Arras

Les + Lus