Amiens, Calais, Senlis ou Bailleul... D'où vient le nom de ces 75 villes des Hauts-de-France ?

Publié le Mis à jour le

Du celtique, du latin, du flamand... et autant de théories que de certitudes. On a exploré l'origine des noms – ou toponymie – de 75 villes des Hauts-de-France.

Savez-vous pourquoi Valenciennes s'appelle Valenciennes, d'où viennent les noms de Beauvais, ou Soissons, ou connaissez-vous les différents noms qu'a porté Lille dans son histoire ?

Les noms des villes, qui nous paraissent évidents aujourd'hui, étaient autrefois plus changeants. Ils étaient l'écho d'une ancienne fonction, une caractéristique géographique, ou le nom d'un peuple qui y a vécu. On a tenté d'explorer le passé à travers la toponymie de soixante-quinze villes des Hauts-de-France.
 

Quelle l'origine du nom (toponymie) de ces 75 villes des Hauts-de-France ?

  • Abbeville
  • Amiens
  • Anzin
  • Armentières
  • Arras
  • Avion
  • Bailleul
  • Beauvais
  • Berck
  • Béthune
  • Boulogne-sur-Mer
  • Bruay-la-Buissière
  • Bully-les-Mines
  • Calais
  • Cambrai
  • Carvin
  • Caudry
  • Chantilly
  • Château-Thierry
  • Comines
  • Compiègne
  • Coudekerque-Branche
  • Creil
  • Crépy-en-Valois
  • Croix
  • Denain
  • Douai
  • Dunkerque
  • Etaples
  • Faches-Thumesnil
  • Fourmies
  • Grande-Synthe
  • Gravelines
  • Halluin
  • Harnes
  • Haubourdin
  • Hazebrouck
  • Hem
  • Hénin-Beaumont
  • La Madeleine
  • Lambersart
  • Laon
  • Lens
  • Liévin
  • Lille
  • Longuenesse
  • Loos
  • Marcq-en-Barœul
  • Marly
  • Maubeuge
  • Méricourt
  • Mons-en-Barœul
  • Montataire
  • Mouvaux
  • Nogent-sur-Oise
  • Noyon
  • Outreau
  • Ronchin
  • Roncq
  • Roubaix
  • Saint-Amand-les-Eaux
  • Saint-Omer
  • Saint-Quentin
  • Seclin
  • Senlis
  • Sin-le-Noble
  • Soissons
  • Somain
  • Tergnier
  • Tourcoing
  • Valenciennes
  • Villeneuve-d'Ascq
  • Wasquehal
  • Wattignies
  • Wattrelos