Cet article date de plus de 5 ans

Amiens : l’université toujours occupée malgré une baisse de la mobilisation

Depuis trois semaines une partie de la faculté Jules Verne à Amiens est occupée par des étudiants qui contestent la loi El Khomri. Une nouvelle assemblée générale s’est tenue aujourd’hui : l’occupation est reconduite.
Près de 2h de débats, puis c’est le moment de voter. 150 mains se lèvent pour reconduire l'occupation. Seulement 12 voix sont contre. Mais malgré cette victoire écrasante, les organisateurs du mouvement peinent à rassembler : ce mercredi, seuls 200 étudiants ont assisté à l'assemblée générale. Bien loin des 700 participants présents avant les vacances.

Licenciements économiques facilités et moins contestables, heures supplémentaires moins bien payées, astreintes décidées au dernier moment, les propositions de la loi El Khomri déchaînent les étudiants depuis le mois de mars. Mais pour certains l'occupation de l'université n'est pas une solution, à seulement trois semaines des examens.

durée de la vidéo: 01 min 44
Amiens : l’université toujours occupée malgré une baisse de la mobilisation

Depuis trois semaines, plusieurs dizaines d'étudiants se relayaient pour organiser débats, rencontres et repas improvisés. Leur présence est donc prolongée. Une coordination régionale avec les universités lilloises serait même envisagée. D'ici là, tous se préparent à descendre dans la rue le 28 avril prochain pour une grève interprofessionnelle.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation université économie social éducation société