• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Après la victoire de Xavier Bertrand, la droite nordiste rend hommage aux responsables et électeurs de gauche

Pour la droite nordiste, Xavier Bertrand saura se souvenir des circonstances dans lesquelles il a été élu. / © MaxPPP
Pour la droite nordiste, Xavier Bertrand saura se souvenir des circonstances dans lesquelles il a été élu. / © MaxPPP

Après s'être emparée du département du Nord en mars dernier, la droite nordiste s'empare cette fois du conseil régional du Nord Pas-de-Calais / Picardie. Avec le soutien de la gauche qui ne sera pas représentée dans la nouvelle assemblée.

Par YF

Jean-René Lecerf (LR)

"C'est une chance formidable pour le retour à l'emploi qui est quand même la première préoccupation des uns et des autres", a déclaré sur notre plateau Jean-René Lecerf, le président LR du conseil départemental du Nord élu en mars dernier. Il attend que Xavier Bertrand oriente la formation professionnelle "vers les sans-emploi, qu'ils soient chômeurs ou allocataires du RSA". "Bien sûr qu'il est d'accord", a-t-il poursuivi. "Mais Pierre de Saintignon (tête de liste PS NDR) était d'accord aussi. (...) La victoire d'aujourd'hui, c'est la victoire d'une certaine idée de la France, qui est une idée commune à Pierre de Saintignon et à Xavier Bertrand." Interrogé sur la possible candidature de Xavier Bertrand à la primaire à droite pour l'élection présidentielle de 2017, Jean-René Lecerf estime "qu'on va en tellement besoin sur cette nouvelle région Nord Pas-de-Calais / Picardie, que son avenir, il est là et pas ailleurs. C'est mon souhait."   

Jean-René Lecerf, président (LR) du Conseil départemental du Nord


Frédéric Leturque (UDI)

"J'ai 47 ans et on en a un peu marre, à mon âge, d'entendre toujours en fait les réactions des responsables politiques nationaux qui nous font des leçons sur comment faire de la politique", a commenté Frédéric Leturque, le maire d'Arras et président de l'UDI du Pas-de-Calais, élu sur la liste de Xavier Bertrand. "C'est bien que Xavier Bertrand ait confirmé ce qu'il a dit dans l'entre-deux-tours et ce qu'il pense profondément depuis plusieurs semaines. Regardez l'assemblée régionale, elle va être composée d'une droite que je combats, d'une droite républicaine et centriste à laquelle j'appartiens, et verra finalement l'absence du Parti socialiste et d'autres sensibilités qui pourraient aussi se sentir éloignées de la vie régionale. On va devoir travailler de manière intelligente pour qu'il y ait un dialogue entre nous."     

Frédéric Leturque, maire (UDI) d'Arras


Valérie Létard (UDI)

"Cette élection qui est totalement historique et unique en son genre nous oblige", estime Valérie Létard, sénatrice et tête de liste LR/UDI dans le Nord pour ces régionales. "Je voudrais saluer une nouvelle fois le courage, le sens de la responsabilité et le respect des valeurs républicaines qu'ont portées tous les élus et tous les électeurs de gauche qui pendant toute cette période, toute cette semaine, se sont mobilisés auprès de tous nos concitoyens".       

Réaction de Valérie Létard (UDI)

 

Marc-Philippe Daubresse (LR)

"Xavier Bertrand est quelqu'un qui a une conscience aigüe des circonstances dans lesquelles il a été élu", a réagi enfin Marc-Philippe Daubresse, député-maire LR de Lambersart, élu lui aussi sur la liste de Xavier Bertrand. "Si Pierre de Saintignon n'avait pas lancé d'appel dignement, comme il l'a fait dimanche soir avec Martine Aubry, nous n'en serions pas là et ce n'était pas joué. Qu'on nous parle d'UMPS, on s'en contrefiche, le sujet c'est comment on a éviter le pire pour la région et comment on peut rassembler autour des grands thèmes de cette région".

Marc-Philippe Daubresse (LR)

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus