Arras-Amiens, cinquième journée du Tour de France : l'étape de la mémoire

Le mémorial franco-britannique de Thiepval. PHILIPPE HUGUEN / AFP
Le mémorial franco-britannique de Thiepval. PHILIPPE HUGUEN / AFP

La première des deux épreuves picardes du Tour de France 2015 a été conçue sous le signe de la mémoire. Entre Arras (Pas-de-Calais) et Amiens (Somme), le cortège longera plusieurs sites historiques dédiés à la Première Guerre mondiale.

Par Juliette Harau

Les caméras du monde entier, braquées sur la plus prestigieuse compétition de cyclisme au monde, vont retransmettre ce mercredi les images de la Somme et les traces laissées par la Première Guerre mondiale dans cette région durement touchée.

L'« étape de la mémoire » a été pensé pour mettre en avant les différents mémoriaux de la bataille de la Somme (juillet-novembre 1915), la plus meurtrière de la Grande Guerre. Le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme connait d'ailleurs bien la région puisqu'il a fait ses débuts au Courrier Picard à Amiens.

Le tracé au fil des heures de passage estimées : 

  • Après le départ d'Arras à 13h : L'anneau de mémoire de Notre-Dame-de-Lorette (Pas-de-Calais)
Le Pas-de-Calais ouvre le bal avec le passage du peloton à proximité du site de Notre-Dame-de-Lorette, où un mur de mémoire circulaire, inauguré par François Hollande en novembre, rassemble les noms de quelques 580.000 combattants de 1914-18, toutes nationalités confondues. Les plaques représentent la mémoire internationale de la Grande Guerre.
© © DENIS CHARLET / AFP Anneau de mémoire, Notre-Dame-de-Lorette
© © DENIS CHARLET / AFP Anneau de mémoire, Notre-Dame-de-Lorette
  • 14h55 : La chapelle du Souvenir français de Rancourt (Somme)
Un sprint est prévu au passage de cette chapelle de Rancourt qui témoigne de la participation des français dans la bataille de la Somme. Les soldats français étaient concentrés sur le front de Verdun et c'est l'armée britannique qui était en première ligne sur ce combat. 

  • 15h10 : L'Historial de la Grande Guerre de Péronne
Dans le Bois Delville, ou "Bois du Diable", un mémorial et un musée sont consacrés aux soldats sud-africains ayant combattu dans la Somme en 1916.

  • 15h45 : Le mémorial sud-africain de Longueval
Face au cimetière et au mémorial, un musée retrace l'histoire de la participation des soldats venus d'Afrique du Sud pour combattre lors des deux guerre mondiales et pendant la Guerre froide. 

  • 16h : Le mémorial britannique de Thiepval
Plus de 160 000 visiteurs viennent se recueillir chaque année dans ce cimetière dédié aux soldats anglais et sud-africains. L'an prochain pour le centenaire de la bataille de la Somme, la reine d'Angleterre devrait faire le déplacement pour la cérémonie début juillet.

  • 16h40 : Le mémorial national australien à Villers-Bretonneux
Dans cet imposant monument est commémoré chaque année l'Anzac Day, en l'honneur des soldats australiens et néo-zélandais venus combattre en Picardie. 
© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Des associations préparent les sites pour le passage du Tour : retrouvez notre reportage dans le journal régional de 19h, et juste après sur Internet.

Sur le même sujet

Les + Lus