Autoroute A1 : les gens du voyage lèvent le blocage

Les gens du voyage ont commencé samedi à lever le barrage en place depuis vendredi soir sur l'autoroute A1 au niveau de Roye (Somme).

Les gens du voyage manifestaient depuis vendredi soir à Roye
Les gens du voyage manifestaient depuis vendredi soir à Roye © AFP / PHILIPPE HUGUEN
Une décision de justice rendue par la Cour d'appel d'Amiens qu'ils avaient saisi samedi matin leur ayant été favorable, ils ont décidé de mettre fin à cette action. 

Cette manifestation est survenue quatre jours après qu'une fusillade a éclaté dans un camp voisin faisant quatre morts et trois blessés. La soixantaine de personnes auraient décidé de bloquer l'A1 pour contraindre les autorités à accepter que le fils d'une des victimes de la fusillade, actuellement incarcéré à la maison d'arrêt d'Amiens pour vol et voie de fait, puisse assister aux funérailles de son père, sous escorte policière.


Bouchons

Vers 10H00, Bison futé comptabilisait huit kilomètres de bouchon dans le sens Lille-Paris, dus à la fois à cette action entamée vendredi soir mais aussi à un accident, et deux kilomètres dans le sens Paris-Lille.

Des déviations ont été mises en place, mais n'ont pu totalement désengorger le trafic en ce weekend classé rouge de retour de vacances, sur l'une des autoroutes les plus fréquentées d'Europe.

Outre des feux de pneus, de paille et de palettes, la soixantaine de manifestants, munis de tronçonneuses, n'ont pas hésité à couper des arbres environnants ou utiliser des poubelles pour alimenter d'autres feux, notamment sur des ronds points situés près d'un camp de gens du voyage.

Les difficultés devraient persister encore quelques heures, le temps de nettoyer les chaussées. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers circulation économie transports