Cet article date de plus de 5 ans

Avec Pharrell Williams, le Main Square finit "Happy"

Dernier concert de la dernière journée du 11ème Main Square Festival, Pharrell Williams et ses tubes. 

Pharrell Williams a mis le feu à la Citadelle. Une dernière pour cette édition 2015.
Pharrell Williams a mis le feu à la Citadelle. Une dernière pour cette édition 2015. © Yann Fossurier
Difficile de rêver mieux pour terminer en beauté un festival ensoleillé. Pharrell Williams, l'un des chanteur-producteur-compositeur les plus tendance du moment. Casquette et tenue de fashion-victim sponsorisée, visage concentré, chorégraphies millimétrées : le show de l'Américain est carré. Pharrell déroule sa pop-hip-hop soul à l'américaine accompagné d'une troupe de choristes et danseuses. ##fr3r_https_disabled##"Freedom", Marylin Monroe" pour la foule, des titres plus rap ou rock pour les fans de la première heure ("Lapdance" ou Rockstar" de son groupe N*E*R*D) avant d'en arriver au plus attendu : "Blurred Lines" qu'il chantait en duo avec Robin Thicke, "Lose yourself to dance", "Gust of wind " ou "Get lucky", titres réalisés avec Daft Punk. Le tout dans des versions souvent très courtes. 

Et puis il eut évidemment "Happy", final attendu et monumental. Le plus grand tube de ces 10 dernières années résonne dans la Citadelle. Avec, surprise, des enfants et des jeunes sur la scène pour danser avec lui. Dernier grand moment de l'édition 2015 de ce Main Square Festival ou presque. Pharrell Williams revient une dernière fois avec Freedom. Ultime frisson.
happy 0607

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
main square festival culture musique