Cet article date de plus de 5 ans

Main Square : avec IAM, la Citadelle a dansé le Mia

IAM était l'une des têtes d'affiche de cette dernière journée du Main Square. Du rap à l'ancienne, énergique, sympathique et (un peu) nostalgique. 
Akhenaton du groupe IAM sur la scène principale du Main Square Festival.
Akhenaton du groupe IAM sur la scène principale du Main Square Festival. © EM
##fr3r_https_disabled##Presque tous cinquantenaires, les Akhenaton, Shurik'n et autres Kheops, membres emblématiques du groupe IAM ! Dans le monde du rap, ils font presque figure de papys... Mais le groupe mythique de la scène rap française est bien vivant.
IAM 1
A observer les réactions du public du Main Square dès les premiers morceaux du concert ("L'école du micro d'argent", "Nés sous la même étoile"), leur énergie reste communicative et la plus jeune génération a vite appris ses refrains tubesques. 
IAM 2
iam etoile

Une heure de live. Un best-of d'IAM à toute vitesse sur des beats toujours aussi lourds et un flow "marseillais" resté impeccable. Du bon rap français, sobre, efficace...

IAM 3

Et dansant quand les Bad Boys de Marseille reprennent leur méga-tube des années 90 : "Je danse le Mia". Impossible de ne pas danser face à Akhenaton qui a revêtu sa veste Sergio Tacchini et ses grosses lunettes de soleil italiennes. "Pas de pacotille, chemise ouverte, chaîne en or qui brille".

iam mia

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
main square festival culture musique