Avesnes-sur-Helpe : le tribunal ouvre le premier compte Twitter d'un TGI

Le petit tribunal d'Avesnes-sur-Helpe, dans le Nord, a été le premier tribunal en France à ouvrir un compte Twitter, a indiqué jeudi son président.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

"On est le premier tribunal de grande instance à avoir un compte Twitter. Le but est de mieux informer les justiciables", a indiqué Matthieu Duclos, 37 ans, président du TGI, confirmant une information de La Voix du Nord. "Mais l'objectif est aussi de toucher la population des gens de justice, comme les avocats afin de montrer qu'on innove ici et qu'on a de bonnes conditions de travail", a-t-il ajouté.


Les premiers messages ont été diffusés fin janvier, comme "Réunion à la Cour d'appel avec les juges des tutelles: comment prendre en charge les  majeurs protégés qui vivent en Belgique". Le président et le vice-président du tribunal, qui sont jusqu'à présent les deux seuls à pouvoir envoyer des messages, veulent aussi retwetter des articles de presse de médias qui suivent des procès.

Pour l'activation du compte, le président du tribunal n'a pas fait de demande spécifique au ministère de la Justice. "L'ouverture de ce compte nous met en position de communiquer avec des gens avec lesquels on ne communiquerait pas d'habitude et selon des modes auxquels on n'a pas l'habitude", a dit M. Duclos, soulignant que de nombreuses institutions publiques utilisaient déjà le réseau. Environ 232 000 personnes dépendent du tribunal d'Avesnes-sur-Helpe, petite ville de 5000 habitants, proche de la Belgique.