Baromètre des villes cyclables : où en sont les villes des Hauts-de-France ?

Un baromètre des villes les plus agréables pour les cyclistes a été publié par une association de défense du vélo. Dans la région, comme ailleurs en France, les notes ne sont pas très bonnes...

Est-il agréable de faire du vélo dans votre ville ? Pistes cyclables, sécurité, confort... La Fédération française des usagers de la bicyclette dévoile ce jeudi son Baromètre des villes cyclables. A quelques semaines des élections municipales et du verdissement généralisé des programmes de la plupart des candidats, l'enjeu est de taille.

D'autant que, selon ce baromètre, les villes des Hauts-de-France ont du boulot ! Seules 2 villes de la région obtiennent un avis plutôt favorable (note C) : Dunkerque et Neufchâtel-Hardelot. Toutes les autres sont entre "Moyenne favorables (D) et "Très défavorable (G)". 

Parmi les "mauvais élèves " de ce baromètre : on trouve notamment Saint-Quentin, Soissons, Cambrai, Santes, Wimereux... Les deux capitales régionales Lille et Amiens obtiennent de mauvaises notes également : 3,1 et 2,5 (sur 6). En France, la grande ville la moins bien classée est Marseille avec 1,6 sur 6.
 


Vous pouvez également consulter le classement de votre ville des Hauts-de-France dans le tableau ci-dessous et sur cette carte.
 


26 critères

Les villes des Hauts-de-France présentes dans ce baromètre peuvent se rassurer en constatant que la France n'affiche pas une meilleure moyenne. 5% des communes françaises sont « plutôt favorables » aux vélos et 16% sont "moyennement favorables" et le reste (79%) est considéré comme "plutôt défavorable". Point positif pour les cyclistes : "40 % des répondants estiment néanmoins que les conditions de circulation à vélo dans leur ville ont évolué positivement depuis deux ans".

Le baromètre est fondé sur 26 critères notés de 1 (négatif) à 6 (positif) par des contributeurs en ligne. La Fédération française des usagers de la bicyclette a dit avoir reçu 185 000 contributions pour 768 communes. Seules les communes ayant un nombre suffisant de contributions apparaissent dans le classement.