Bassin Minier : un intérimaire revend du matériel volé via 12 000 annonces sur Le Bon Coin

Un ouvrier intérimaire de 51 ans a été interpellé fin avril à Noeux-les-Mines, après avoir volé durant plusieurs mois du matériel industriel à deux de ses employeurs situés à Noeux et à Hénin-Beaumont. Il revendait son butin via le site Le Bon Coin, via 12 000 annonces.

Un ouvrier intérimaire résidant à Noeux-les-Mines devra répondre en septembre prochain devant un magistrat béthunois du vol d'environ 21 000 euros de matériel industriel, dérobé entre septembre 2015 et mars 2016 à deux de ses employeurs, la société héninoise IFC et Rentokil-Initial à Noeux-les-Mines.

L'homme de 51 ans a été interpellé fin avril par les enquêteurs de la sûreté départementale du commissariat de Lens. Lors d'une perquisition chez lui, ils ont découvert "la caverne d'Ali Baba", selon une source proche de l'enquête. "Durant ses contrats, il volait tout ce qui lui passait sous la main. Tout et n'importe quoi. De l'outillage, de la visserie industrielle, des pièces usinées qui ne peuvent servir à personne, des gros rouleaux de scotch, des tenues de travail..."


12 000 annonces sur Internet

C'est l'un de ses employeurs qui a déposé une plainte, après avoir repéré du matériel spécifique qui lui avait été volé, en vente sur Le Bon Coin. Les policiers sont remontés sans grande difficulté jusqu'au suspect, qui avait passé pas moins de 12 000 annonces sur le célèbre site de petites annonces en ligne. 

En garde à vue, le quinquagénaire, qui n'était pas connu des services de police, a reconnu les faits qui lui étaient reprochés. Il est par ailleurs poursuivi pour le recel d'autres pièces volées, qu'il avait achetées à très bas prix sur des marchés.